Ma première colocation, et mes conseils sur le sujet

Crédit photo: Ihar Krents/Shutterstock Ma première colocation, et mes conseils sur le sujet

Cette année a été une année de changements et de nouvelles expériences pour moi. J’ai terminé mon baccalauréat, j'ai déménagé à Montréal et j’ai vécu ma première expérience de colocation. Disons que ça ne s’est pas passé comme je l’avais espéré. J'ai déménagé avec la sœur de mon chum qui était déjà à Montréal et avec qui je m’entendais bien. J’étais certaine que c’était une excellente idée, malgré le fait que tout mon entourage me disait le contraire #ÉcouteSélective.

Comme je disais, ça s’est vraiment mal passé, comme quoi ce n’est pas parce que vous vous entendez bien avec quelqu’un que vous pouvez bien cohabiter. En plus, je suis vraiment le genre de personne qui a besoin de se sentir bien chez elle, et là, c’était loin d’être le cas. Nous sommes des filles vraiment différentes et notre communication était difficile.

Elle a déménagé (à ma demande) et cette étape-là non plus ne s’est pas faite sans accrocs. Disons qu’on ne s’est pas laissées en bons termes et le fait que ce soit la belle-famille rend les choses encore plus délicates.

Mes conseils pour éviter ce genre de situation?

  • Prendre le temps de choisir son ou sa colocataire.
  • Déterminer à l’avance les besoins qu’on a au niveau de la cohabitation, par exemple par rapport au ménage, aux frais ou le genre de personnalité avec qui on veut habiter.
  • Être honnête avec soi-même sur ce qu'on recherche.
  • ​Essayer de communiquer le plus possible, car il n'y a pas pire que les non-dits.

J’ai pris le temps de bien choisir ma nouvelle coloc et, vraiment, je n’aurais pas pu mieux tomber. J’ai établi clairement mes besoins, j’ai été honnête et c’est assurément la meilleure façon de procéder.

Avez-vous déjà vécu une situation similaire? Comment ça s’est terminé? 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES