J’ai remarqué que les réseaux sociaux me créent parfois de l’anxiété. 

Disons que, sur l’échelle des privilèges, j’ai la chance de ne pas vivre d'oppressions par rapport à ma couleur de peau, à mon orientation sexuelle ou à la façon dont je définis mon genre, je n’ai pas d’handicap non plus. Je vis avec les propos misogynes, si c’est ben juste ça qui peut m’atteindre personnellement, mais je vois vraiment à quel point les propos de certaines personnes atteignent (avec fucking raison) certaines de mes amies Facebook et ça m’enrage pour elles. Je vis aussi avec un TDAH, mais bon. Ça semble être sous contrôle, mon affaire, à date. 

Je me dis que cette année, on pourrait reprendre le concept de #FévrierPositif et l’amener ailleurs, t’sais, essayer de faire mieux. 

Pour la petite histoire, notre mois de février de l’année passée a été vraiment rough. On a vécu une situation vraiment dégueu à cause d’un contrat de travail avec des personnes qui nous ont vraiment manqué de respect (pas en lien avec les sites). On a eu des tempêtes assez féroces et ça a fini avec une démission par courriel un vendredi soir. I could have been better. On a décidé de parler de nos petits bonheurs quotidiens, des fois de manière ironique, d’autres fois non, avec les mots-clics #FévrierPositif. 

Alors cette année, je pense qu'en tant que média, c’est encore plus important d’essayer de prendre sa place, de montrer comment on peut changer les choses en parlant au plus de gens possible de trucs qui dérangent le quotidien, mais qui améliorent la vie des gens. Par exemple, on peut tous essayer d’être plus inclusifs envers les communautés de personnes racisées et marginalisées. Sans prendre la parole pour personne, je pense que les médias ont besoin de faire leur bout de chemin pour parler des problèmes qui sont dans notre société. 

Profitons de #FévrierPositif pour nous déconstruire sur ben des affaires, pour apprendre sur les autres, pour essayer de comprendre la réalité des autres, pour se faire plaisir aussi, pour prendre soin de soi, de sa santé mentale, pour se rendre compte qu’on a tous du travail à faire pour être meilleurs. 

Une publication raciste a décidé de fermer sa page? #FévrierPositif! Vous avez lu des textes sur les théories du genre? #FévrierPositif! Vous avez call out une personne misogyne et elle s’est rendu compte à quel point son discours était incohérent avec 2017? #FévrierPositif. Vous avez réussi à vous habiller et à sortir de la maison malgré votre dépression? #FévrierPositif. Votre maison est propre et vous êtes TDAH? #FévrierPositif. 

Ça va être vraiment le fun cette année, je pense. 

Plus de contenu