Jane The Virgin : LA série à découvrir

Crédit photo: Jane The Virgin/Facebook

Quand je suis partie en voyage avec ma sœur, elle a découvert la série populaire Jane The Virgin lors de notre vol retour. Elle m’en parlait assez souvent depuis, en insistant pour que je l’écoute. Personnellement, je trouvais que cette émission avait l’air ben nounoune et plate, et surtout très clichée. Je n'avais aucune idée de quoi je parlais.


Crédit : Giphy

Après avoir terminé le revival de Gilmore Girls, je me suis retrouvée avec l’envie de regarder une télésérie plus légère, moi qui suis habituellement fan des séries lourdes et dramatiques. Une série à regarder tranquillement pendant que je coupe des légumes, genre. J’ai donc essayé Jane The Virgin et je ne regrette pas ma décision.

Tout est dans le titre : le personnage principal, Jane, est une jeune femme vierge qui a choisi de rester chaste jusqu’au mariage... mais elle tombe enceinte suite à une erreur médicale. S'en suivent de multiples péripéties plus over the top les unes que les autres. 


Crédit : Giphy
 

La série aurait facilement pu devenir assez réductrice et puritaine dans sa vision de la sexualité, mais bien au contraire. Si Jane et sa grand-mère sont plutôt conservatrices, il n’en est pas de même pour sa mère, qui, elle, est assez ouverte niveau sexualité et ne s’en cache pas. Malgré tout, aucun des personnages ne slutshame ou ne juge les choix des autres. D’ailleurs, aucun des personnages masculins ne tente de forcer la main à Jane et ils respectent sa décision, même s’ils en souhaiteraient autrement.
 

L’émission est merveilleuse. Les protagonistes sont des femmes latino-américaines. Tous les personnages sont intéressants et complexes, malgré le caractère léger de la série. Largement inspirée des telenovela, les dramas espagnols, la série joue avec l'extravagance, les clichés et les revirements loufoques de façon brillante. Et c’est vraiment drôle.

Crédit : Giphy
 

Les personnages féminins sont tous uniques, forts et bad ass à leur manière. J'aime particulièrement la façon dont les relations entre les femmes sont dépeintes. Même avec sa plus grande rivale, Jane fait preuve d'empathie et de respect. Quant aux hommes, ils agrémentent la série, mais ne la portent pas, pis ça fait vraiment du bien.

Non seulement l'histoire est centrée sur des personnages latino-américains, mais plusieurs auteurs de la série sont aussi latino-américains, ce qui évite bien des clichés et permet aux origines des personnages de teinter leur vécu sans tomber dans la caricature.

Bref, j'adore cette émission qui fait du bien, tant à l'âme qu'à la diversité dans la représentation médiatique.

Êtes-vous tombé.e.s en amour avec cette série, vous aussi? 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES