Photo et date de naissance sur les CV : une tendance inquiétante

Crédit photo: Blackregis/Shutterstock Photo et date de naissance sur les CV : une tendance inquiétante

Dans le cadre de mon emploi en droit du travail, je suis appelée à vérifier le contenu de curriculum vitae (ou CV) et d'émettre mon opinion sur les qualifications d'employés face à leurs postes.

Je n'ai donc pu m'empêcher de remarquer que de plus en plus de gens suivent la tendance (semble-t-il assez populaire en Europe) de fournir aux employeurs de jolies photos de leur visage dans leur CV L'autre pratique que je vois de plus en plus est celle d'inscrire sa date de naissance sur son CV Dans les deux cas, cela m'inquiète. Voici pourquoi :

Heureusement, au Québec, nous sommes protégés par la Charte des droits et libertés de la personne. Elle interdit à tout employeur de discriminer dans l'embauche. Ainsi, légalement, la photo qui permettrait à l'employeur de juger quelqu'un en fonction de son sexe et de son origine ethnique ne peut être un facteur dans sa décision. La date de naissance qui lui permet de trouver quelqu'un trop vieux ou trop jeune pour le poste qu'il offre ne peut pas non plus être une cause de rejet de candidature.

Cependant, et voici la raison de mon inquiétude, cela ne signifie pas que les employeurs ne font pas de discrimination! Cela ne veut pas dire qu'ils ne jugeront pas la photo ou l'âge d'un candidat et qu'ils ne prendront pas de décision basée là-dessus. Malheureusement, cela veut simplement dire qu'ils n'avoueront pas qu'ils ont rejeté une candidature pour une raison discriminatoire. Peut-être même qu'ils ne se rendront même pas compte de l'influence que la photo ou l'âge de quelqu'un a eue sur leur décision.

Parenthèse : on s'entend qu'il y a énormément d'employeurs qui respectent la loi et nos droits! Je ne tente pas de catégoriser les employeurs par le biais de cet article. 

Je vous ai déjà proféré mon amour des capsules de l'humoriste, Louis T ici. Dans sa deuxième capsule sur l'immigration, il explique les résultats d'une étude de la Commission des droits de la personne dont vous avez sans doute déjà entendu parler. La Commission a analysé les résultats de tests d'envoi de CV par paire. En gros, des CV identiques, mais avec des noms différents de candidats ont été soumis à des compagnies. Les CV avec des noms franco-québécois ont été plus populaires que ceux avec des noms d'origine « étrangère ». En effet, les personnes au nom franco-québécois auraient 60 % plus de chances de se faire appeler pour une entrevue d'embauche. Plutôt décevant! Triste réalité du marché du travail actuellement.

Ma question est donc la suivante : pourquoi prendre le risque de se faire juger en fonction de son âge ou de son apparence physique? T'sais, ce qui compte le plus, c'est l'expérience de travail! De plus, un employeur pourrait deviner approximativement l'âge en fonction de l'année d'obtention des diplômes, par exemple. Il ne faut pas oublier qu'un CV contient déjà énormément d'indices et d'informations sur de nombreux sujets. Donc, pas besoin d'en rajouter! 
 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES