La fois où je suis allée voir une voyante

Crédit photo: Garance Philippe La fois où je suis allée voir une voyante

Récemment, mon amie me conta qu’une de ses copines était allée voir une voyante. « Ben voyons donc! », ai-je tout de suite commenté. Bien que ce qu’elle me rapportait était « impressionnant », il m’était difficile de m'y commettre pleinement. Primo : parce que je ne crois pas à ça. Secundo : parce que je ne crois pas à ça. Toutefois, j’étais inquisitrice et en quelque sorte charmée par l’étrangeté de cette histoire.
 
Après avoir ri un bon coup, mon amie et moi n’étions pas tout à fait rassasiées. L’absurdité et l'invraisemblance de tout cela créèrent chez nous une attirance quasi inexplicable envers cette attraction hors du commun.
 
« Man, on devrait y aller. »
« Tellement. »
 
C’est ainsi que – un peu en joke – nous avons téléphoné Nancy Pouliot, médium pratiquant à Lac-Mégantic. Le lundi suivant, on se lançait dans un road trip aux bas fonds des Cantons de l’Est pour satisfaire notre curiosité.

Crédit : Garance Philippe

 
Pour vous mettre en contexte, j’ai un esprit plutôt scientifique. Je crois ce que je vois. Je ne suis ni religieuse ni spirituelle. J’ai une logique qui s’appuie sur des faits et non sur des présomptions, encore moins des prémonitions. Bref, je suis loin d’être ésotérique. Je ne brule pas de la sauge pour chasser les esprits; ne m’adonne pas à la chasse aux phénomènes surnaturels; ne possède pas de capteur de rêves ou de babioles pour éloigner le mauvais œil. J’exagère, mais vous voyez où je veux en venir. Bien que je sois loin d’être calée en maths, mon raisonnement se base sur le principe du 2 + 2 = 4. 
 


Source : Giphy

Cela dit, je suis encore mitigée – voire flabbergastée – des 45 minutes passées avec Nancy. Elle a relevé d’importantes composantes de mon être. Il serait difficile de vous relater les points précis qu’elle a abordés et qui m’ont interpelée puisque ce sont des trucs personnels qui n’ont du sens que pour moi, ou les gens qui me connaissent très, très bien. Par contre, sachez qu’elle a un pas pire flair, la madame. À plus d’une reprise, j’étais sous le choc des affirmations qu’elle me lançait. Elle a su cerner des fondements de ma personnalité, déceler des angoisses qui m’habitent et exposer des aspirations que je dissimule.

En matière de mon présent, Miss Nancy a tenu des propos qui se sont avérés à presque tous être vrais. Face à l'avenir, voici quelques faits cocasses :

- En mai prochain, je ferai face au deuil d'un homme du côté de la famille à mon père;
- D'ici 8 ans, je gagnerai une large somme d'argent;
- Je rencontre l'homme de ma vie entre le 18 février et le 26 août 2017;
- Il est gémeau (comme moi), a les yeux pers et a actuellement 35 ans;
- Nous aurons deux enfants, des garçons;
- Et je me marierai avec ce futur chéri dans 6 ans.

*Rires intérieurs*
 


Source : Giphy

Mis à part ses prédictions charlatanesques, ce qui me fascina est que plusieurs éléments dont Nancy m’a fait part sont des sujets sur lesquels je travaille dans une démarche de psychothérapie que je suis depuis mai. Le hasard faisant bien les choses, le lendemain de ma séance, j’avais rendez-vous avec mon psy.

À la blague, je lui ai raconté ce Nancy m’avait dit. Il m’a tout simplement répondu : « La conscience est accessible à tous. L’humain dégage des ondes, des vibrations. Suffit d’une assez grande ouverture et d’une assez grande sensibilité pour les percevoir. C’est ainsi qu’il est possible de tirer des conclusions à partir de l’énergie émise par la personne qui se trouve devant soi. À ce titre, on pourrait dire que je suis un peu voyant, moi aussi. Ta madame n’a pas un travail si loin du mien. C’est avant tout l’écoute de l’autre. Pour ce qui est de prédire le futur, ça, ça ne se peut pas. Ça, c’est probablement juste des guess à partir de ce qu’elle croit être tes désirs, tes aspirations. Faut quand même qu’elle rentabilise sa business, t’sais. »
 
Somme toute, je ne crois pas plus aux fantômes ou en la télesthésie. Par contre, je dois avouer être moins hostile envers ces phénomènes qui m’échappent. Malgré le fait que j'aie un brin de foi de plus qu’avant de m’être fait tirer aux cartes, je reste dubitative. Sceptique un jour, sceptique toujours? Je suggère toutefois à tous et toutes de tenter l'expérience de la voyance, si ce n'est que pour mettre à l'épreuve vos convictions!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES