Faire de la place dans sa garde-robe et dans sa vie grâce à la méthode KonMari

Crédit photo: All About Space/Shutterstock Faire de la place dans sa garde-robe et dans sa vie grâce à la méthode KonMari

Avez-vous déjà entendu parler de la méthode KonMari? Pour les néophytes, il s’agit d’une méthode de rangement élaborée par la japonaise Marie Kondo, qui a atteint le statut de véritable gourou depuis la publication de son bestseller Le pouvoir étonnant du rangement. L’objectif derrière cette philosophie : s’entourer uniquement d’objets qui « suscitent de la joie » et ainsi désencombrer notre espace physique et mental.

J’avais entendu parler de ce phénomène dans une vidéo il y a environ un an et le tout m’est sorti de la tête jusqu’à ce que, tout récemment, je rencontre Christina Jürges, une experte KonMari certifiée basée à Montréal. Intriguée, je lui ai demandé de me guider à travers l’expérience.

Première étape : établir sa vision
Avant de commencer, il est essentiel de se mettre dans le bon état d’esprit et de visualiser le résultat que nous recherchons par ce changement, autant dans notre espace que dans notre vie. Est-ce un lieu où l’on pourra enfin jouer de la musique ou faire son yoga? Un endroit qui va nous apaiser? Dans mon cas, je voulais d’un futur épuré et confortable qui serait propice à la rédaction de mon blogue et dans lequel j’aurais finalement plus de place pour la lecture.

Crédit : Tatiana St-Louis

Deuxième étape : recueillir tous les items d’une catégorie
La méthode KonMari suit des étapes bien précises. Ainsi, il est important de faire le tri des objets non pas par pièce, mais bien par catégorie (vêtements, livres, documents, « objets divers » et mémentos). Christina et moi avons donc commencé par les vêtements.
Triage KonMari - Ton Petit Look

Crédit : Tatiana St-Louis

Troisième étape : faire le tri
C’est l’étape la plus difficile, car elle nécessite de rendre de multiples décisions parfois émotionnelles. On analyse chaque item et on se demande si le morceau évoque des sentiments positifs. Bye-bye t-shirt laissé par un ex regretté, cardigan troué que l’on a honte de porter et jeans trop petits dans lesquels on espère un jour pouvoir rentrer. On « remercie » l’objet que l’on rejette avant de le déposer dans un sac ou une boîte à dons. Mais attention de faire le travail consciencieusement, car il n’y a pas de retour en arrière!
Trier ses vêtements à la Konmari - Ton Petit Look

Crédit : Tatiana St-Louis

Quatrième étape : le rangement
Chaque chose a une place et chaque place a une chose. L’un des attraits de la méthode KonMari est qu’une fois le travail fait, votre appartement ne devrait plus JAMAIS être en désordre. Oui, oui! Il existe sur le Web de nombreuses vidéos explicatives pour vous montrer comment plier et ranger chaque item. Le résultat est particulièrement plaisant à l’œil. Voyez par vous-même!
Rangement KonMari - Ton Petit Look

Crédit : Tatiana St-Louis

L’exercice m’a fait remarquer que j’étais attachée à des objets qui évoquaient des souvenirs pas toujours heureux. Mais en gardant l’objectif final en tête, soit de nous entourer de choses qui correspondent à notre vision, le tout devient plus aisé. Et puis une fois le tri fait, vous aurez techniquement seulement des vêtements que vous aimez dans votre garde-robe. Christina me dit même que lorsqu’elle a appliqué le KonMari à tout son appartement, elle a commencé à entamer des tas de projets divers, ayant désormais l’espace mental nécessaire pour le faire.

C’est peut-être étrange à dire, mais j’ai hâte de continuer mon ménage! L’essaierez-vous?

Eve Martel de Tellement Swell s'est aussi prêtée au jeu. Lisez sur son expérience ici.

Pour le site Web de Christina Jürges, experte KonMari, c'est ici.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES