Plus jeune, je croyais que les faux cils étaient uniquement réservés aux événements ultra-spéciaux, genre le gala des Oscars ou le mariage de William et Kate. Je pensais, à tort, que les faux cils devaient nécessairement paraître non-naturels. Eh bien, c’est tout à fait faux (tudumsti). Après plusieurs essais et erreurs, j’ai réussi à masteuriser la pose de faux cils pour que ceux-ci semblent naturels et que je puisse les porter tous les jours (ce que je ne fais pas mais mettons que je voudrais, je serais ben à l’aise de le faire).

Étape 1 : l’application
Peu importe que vous choisissiez une bande de cils ou des cils individuels, la clé de la réussite dans l’application est la colle. Personnellement, j’utilise toujours la colle Ardell, qui vient souvent avec les faux cils de la même marque, qu’on trouve facilement en pharmacie.

Le truc est de laisser sécher la colle quelques instants afin qu’elle devienne légèrement plus consistante ; environ 30 secondes à 1 minute. Ça empêchera la bande de glisser sur votre paupière et vous aurez beaucoup plus de contrôle une fois déposée sur votre ligne de cils. Pour les bandes de cils, je recommande d’appliquer beaucoup plus de colle sur les extrémités, car c’est souvent ces endroits qui ont tendance à décoller plus facilement. Pour ce qui est de quand appliquer les cils, avant ou après le mascara, c’est à votre guise, mais personnellement, je préfère les mettre après, une fois que le mascara est sec.

Application de faux cilsCrédit : Giphy 

Étape 2 : les outils
Quand j’ai commencé à mettre des faux cils, je les appliquais avec mes doigts et j’avais  : A. une patience extraordinaire et B. une dextérité hors-norme. Avec le temps, en plus d’avoir perdu ces deux qualités, j’ai découvert les pinces à sourcils. Celles-ci sont d’une aide précieuse lorsque je pose mes cils. Pour les bandes, une fois déposée sur votre ligne de cils, vous pouvez facilement tirer et replacer les extrémités vers les coins interne et externe de l’œil à l’aide de la pince. Pour les individuels, c’est pratiquement impensable de ne pas utiliser cet outil : ils sont si petits et délicats qu’il faut prendre une pince pour les coller.

 
Application faux cils 2Crédit : Giphy 

Étape 3 : les cils
Pour un effet naturel, je recommande d’utiliser les bandes de cils transparentes. Ainsi, si vous ne réussissez pas à coller la bande complètement à la base des cils, vous n’aurez pas une grossière ligne noire le long de votre paupière.

Toujours pour un effet naturel, tenez-vous loin des bandes de cils trop longs ou volumineux. Votre secret sera assurément dévoilé! Privilégiez plutôt des bandes de cils plus parsemés, avec un jeu de différentes longueurs, qui imitera la pousse normale des cils. 

 

Par contre, pour l’ultime look naturel, rien n’est mieux que des cils individuels. Contrairement aux bandes, ils doivent être appliqués sur les cils plutôt qu’à leur base afin qu’ils s’attachent à vos cils et se fondent dans ceux-ci. Si vous utilisez plusieurs longueurs, assurez-vous de mettre les plus longs vers le coin externe et les plus courts vers le coin interne.

Plus de raison de reléguer les faux cils aux occasions spéciales, laissez-vous aller et portez-en un lundi après-midi! 

Plus de contenu