Votre visage est une œuvre d'art : Réflexion d'une maquilleuse sur la Journée sans maquillage

Crédit photo: Unsplash/Pixabay

Les caméras sur le devant des cellulaires, les filtres Instagram, les innombrables applications pour partager des photos… Tout ça m’est peut-être bien utile aujourd'hui, en tant qu’adulte, mais je suis heureuse que ça n’ait pas fait partie prenante de mon adolescence. Je trouve que les filtres photo sont très nocifs pour les jeunes et leur estime personnelle.

Je suis maquilleuse alors mon travail est d’observer les visages, d’analyser les traits, de faire ressortir certains et d’en faire disparaître d’autres. Je choisis les visages avec lesquels je travaille pour obtenir une image particulière, de la même manière qu’on choisit des meubles spécifiques pour styler une pièce.

J’ai réalisé l’ampleur du problème d’acceptation de soi lorsque, en recherchant un mannequin pour une séance photo, j’ai été incapable de déceler les traits du visage d’une fille parce qu’elle avait fait trop de retouches et ajouté trop de filtres à sa photo. Pourtant, elle était superbe et n’avait pas besoin de ces artifices.

Dans mon domaine « superficiel », je marche constamment sur la mince ligne entre l’amour et la haine pour les produits cosmétiques. Ils peuvent être le meilleur atout et le pire ennemi de la confiance personnelle. Même chose pour les outils de retouche photo.

Alors de la part d’une maquilleuse professionnelle, je vous le dit : votre visage est une œuvre d’art.

La façon dont une courbe peut aller chercher la lumière, le mélange de lignes bien droites en harmonie avec des formes douces et délicates. Le spectre de couleurs dans le grain de peau ou dans l’iris des yeux… Chaque visage est un dessin unique.

Et le maquillage ne devrait pas être une gomme à effacer, mais plutôt la boîte de crayons couleurs qu’il vous faut pour terminer votre dessin déjà si bien tracé au plomb.

Le maquillage n’est pas le Mal, comprenez-moi bien! Je le vois personnellement comme un outil de transformation incroyable. Mais lorsque j’ai pris conscience que je ressentais une pression à toujours être « parfaite du visage », j’ai choisi de changer mon rapport avec les cosmétiques. C’est un work in progress de tous les jours, mais j’essaie d’être heureuse avec mon moi-même au naturel, et de me maquiller pour que MOI (et seulement moi) me sente jolie lorsque je le fais.

D’ailleurs, le 6 juin prochain sera la Journée sans maquillage, organisée par l’organisme ÉquiLibre. Que vous participiez ou non à la journée (parce que vous ferez ben ce que vous voulez, hen!), je pense qu’il est quand même important de réfléchir aux raisons pour lesquelles vous vous maquillez.

Je vous invite à visiter la page Facebook de l’évènement. Vous pouvez gagner une carte cadeau du Strom Spa lorsque vous publiez une photo de vous au naturel sur la page avant le 6 juin. Profitez-en aussi pour découvrir les ressources et ateliers de réflexion de l’organisme ÉquiLibre.

Pour finir, je veux vous rappeler que votre apparence ne fait pas de vous une moins bonne personne. Que vous travailliez dans un domaine « esthétique » ou pas. Votre visage n’est qu’un canevas, il ne vous définit pas en tant que personne.

La forme de votre nez ne détermine pas votre niveau d’intelligence. Vos pommettes ne sont pas gage de votre gentillesse. Vos yeux ronds, en amandes, petits ou grands, ne vous promettent pas un meilleur ou un désastreux avenir.

Votre visage est une œuvre d’art. Prenez le temps de l’admirer de temps en temps.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES