Les abris LeFruit ou la plus belle merveille pour tes petites plantes!

Crédit photo: Phil Bernard

Il y a des années déjà, j'ai eu la chance de rencontrer une merveilleuse personne qui est maintenant devenue une des femmes les plus passionnées que je connaisse. Il y a quelques mois de ça, elle a débuté le projet des abris LeFruit

Présente-toi aux lecteurs et aux lectrices de TPL :

Je me nomme Justine Lambert, j’ai 25 ans, je suis horticultrice, j’étudie présentement en architecture de paysage, mais mon parcours universitaire est vraiment varié. Je deviens un peu (lire très) euphorique quand il est question de végétaux et ils guident mon quotidien.

                  

Crédit : Phil Bernard

Comment le projet de LeFruit a-t-il débuté?

Depuis que je m’intéresse à l’horticulture (et que j’en parle beaucoup trop), je réalise que c’est un domaine qui rallie les gens et qui baigne dans l’amour et le partage. L’intérêt et la curiosité se sentent et j’avais envie de rendre cet univers accessible à tout le monde en commençant par permettre aux gens de côtoyer leurs végétaux en les mettant en valeur au moyen d’abri. Étant un brin hyperactive, j’ai simplement décidé de concentrer mon énergie sur un projet concret, profitable à tous, tout en me procurant de petites pauses d’études obligatoires. À partir de là, je ne comprends pas trop ce qui s’est passé, mais la réponse a tellement été positive que j’ai créé un site Internet avec l’aide de quelques fabuleux amis afin d’approvisionner tout le monde en abris et puis voilà!
 

Crédit : Phil Bernard

Comment décrirais-tu les abris LeFruit? 

Ils sont vraiment minimalistes. Je voulais m’éloigner de la jardinière en macramé orange avec des billes de ta tante Sylvie. Après plusieurs essais de nœuds, j’ai décidé d’y aller avec la simplicité. Le but étant de mettre la plante, le bouquet, ou ce que tu as envie d’y jucher, en valeur.

                           

Crédit : Phil Bernard

Tes inspirations du moment? 

La relève agricole, particulièrement les femmes, m’inspirent énormément. Il est d’une force admirable que de se lancer à 100 % dans une entreprise agricole dans les conditions actuelles. Ce sont de vrai(e)s combattant(e)s qui luttent et innovent pour nous. 

Aussi, elles ne le savent pas, mais je suis la plus grande fan de BOSQUET. Un précis de déambulations botaniques fabuleux qui rassemble des artistes visuels, horticulteurs, écrivains... Leurs publications sont splendides et leur page Facebook me chatouille le flux cervical à tous les coup.

                             

Crédit : Phil Bernard

Comment entrevois-tu l’avenir avec ton entreprise?

J’aimerais vraiment développer plusieurs autres objets en lien avec l’horticulture. Quelques-uns sont déjà en prototypes, vraiment ce ne sont pas les idées qui manquent! Mon objectif de l’été c’est de faire ma propre corde à l’aide de plantes cultivées avec une amie au Québec. Depuis que j’ai commencé à faire des abris, je reçois aussi beaucoup de questions horticoles, auxquelles je prends vraiment plaisir à répondre. J’aimerais que LeFruit, ce soit aussi une plate-forme de partage de connaissances et d’expériences. 

Autrement, il y a mon amie, la fabuleuse fleuriste Laurie Anne atelier fleur, avec qui les fils se touchent. Vraiment même. Je n’en dirai pas plus, mais on a un FOU projet sur la table en collaboration avec de splendides personnes.

                  

Crédit : Phil Bernard

Vous pouvez suivre LeFruit sur sa page Facebook et sur son compte Instagram (qui est vraiment un petit bijou pour les yeux). 

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES