Bien que je sois une fervente adepte du #FreeTheBoobs, je ne vous cacherai pas que mon tiroir de soutiens-gorge est plein à craquer. Après un certain temps à travailler dans des boutiques de lingerie, j’ai upgradé ma game pour arriver à trouver des modèles mignons et confortables dont je ne pourrais plus me passer. Un soutien-gorge qu’on oublie (presque) d’enlever une fois à la maison? Oui, ça existe!

Pour y arriver, je vous partage les trucs infaillibles des ~ spécialistes ~ en ajustement. Ha!

Premièrement, si vous n’êtes pas certaines de la taille que vous faites, il est possible de vous mesurer en deux étapes faciles :

  • Une mesure (en pouces) au-dessus du buste permettra de déterminer la taille de la bande. Oui, je sais, c’est weird, mais ça fonctionne! 

Déterminer la taille de la bande

Il est important de bien serrer le ruban pour prendre la mesure de la bande. 
Crédit : Catherine Brideau
  • La deuxième mesure, celle autour de votre poitrine, indiquera la taille de bonnet. Pour chaque pouce de différence, ajoutez une taille de bonnet.

Déterminer la taille du bonnet.

Pour déterminer la taille du bonnet, il ne faut pas serrer le ruban.
Crédit : Catherine Brideau

Un concept important à assimiler pour trouver la taille parfaite, c’est aussi le principe des tailles équivalentes. Un B n’est pas un B universel pour tous les tours de taille, ne-non! Par exemple, un 36B va être un tour de taille plus grand ET un bonnet plus grand qu’un 34B. Pour obtenir le même bonnet qu’un 36B, il faudrait un 34C, ou un 32D. La règle est simple : si on descend le tour, on monte d’un bonnet.

Grille d'équivalence pour les bonnets AA à K. 
Crédit : Catherine Brideau

Après avoir déterminé la bonne taille, on doit passer à l'ajustement. Quand les ~ spécialistes ~ entrent en cabine pour vous ajuster, elles vérifient toujours 3 points clés.

  1. On valide si les armatures sont bien appuyées sur la cage thoracique. Elles ne doivent en aucun cas s’appuyer sur la masse du sein, mais bien autour. Si ça arrive, c’est parce que le bonnet est trop petit. 
  2. Ensuite, il faut s’assurer que la bande n’est ni trop grande, ni trop petite. On devrait attacher les agrafes au milieu (ou plus grand) mais jamais au plus serré. Les agrafes servent à rapetisser la bande quand celle-ci s’agrandira avec le temps. La bande ne devrait jamais remonter dans votre dos, mais être droite et perpendiculaire.
  3. Enfin, on regarde si le bonnet est bien (ou trop) rempli, évidemment. 

Après avoir trouvé la bonne taille, il est beaucoup plus facile de dénicher des soutiens-gorge qui mettront nos girls en valeur et dans lesquels on se sentira confortable.

Ma trouvaille, mon summum du confort, c’est sans aucun doute les soutiens-gorge non doublés. Je me sens comme si je n’en portais pas, tandis que ma poitrine est soutenue et décorée de belle dentelle. Mon préféré, c’est le unlined de la collection Body by Victoria du Victoria’s Secret - il a une couture qui passe juste au bon endroit pour cacher les ~ émotions ~. Huhu!
Le soutien-gorge non-doublé de Victoria's Secret.

Avez-vous trouvé votre soutien-gorge préféré? 

Page d'accueil