Retour vers le futur : ma mère, cette icône de style

Crédit photo: Richard et Aurélie Couture

Mes parents déménagent bientôt, aka troquent leur cinq et demi de Québec pour un trois et demi à Montréal. Ils font le ménage dans leurs affaires : cette semaine, mon père a commencé à numériser mes albums d'enfance et à m'en envoyer des copies de sécurité. 

J'ai fait plusieurs constats. 

  • J'ai atteint le sommet de ma beauté entre 0 et 7 ans. Un garçon dans ma classe de maternelle m'a dit que je ressemblais à Mitsou. C'est vrai que c'est frappant (not). 

Bye bye, mon cowboy.
Crédit : Jocelyne Chevanelle.
  • Mes parents avaient tant de swag que les marchands d'Acton Vale leur ont demandé de participer à un défilé de mode en 1987.

ALLÔ, PAPA. #Œdipe (P.-S. : les parties pâles, c'est du jaune.)
Crédit : Pierre Maurice
  • Petite, j'avais le sens du drama et organisais des séances photo sur le thème du patriarcat.

Crédit : Aurélie Couture, ambassadrice de l'idéologie dominante

Ce qui m'a surtout frappée, cependant, c'est le style de ma mère. En examinant ses kits, j'ai fait l'archéologie des friperies que je fréquente. En elle, je n'ai pas juste vu the mother of all hipsters, j'ai trouvé un modèle de goût qui a su résister aux années 80 au temps et s'adapter à toutes les circonstances. La preuve en trois looks.

1. Après-midi d'été dans la cour (1987) : Aurélie s'initie au cadrage

Crédit : Aurélie Couture

Le mariage du short, du coton ouaté et des ballerines, c'est tout le temps gagnant. Je ne me serais pas spontanément tournée vers le Roots rose, mais maman le pull off comme une championne. Mention spéciale aux ballerines rouges, qui s'assortissent étonnamment bien à la couleur du haut.

Déni de l'hiver.
Crédit : Aurélie Couture via Polyvore

2. Premier jour d'école (1990) : personne n'est sûr que ce soit une bonne chose

Crédit : Richard Couture

Pendant que j'oubliais de sourire dans mon uniforme violet, ma mère tenait le fort en beige. J'aime l'agencement des textures et la ceinture qui souligne la taille. Je prendrais juste un tantinet plus de couleur et une jupe un peu moins vaste.

Crédit : Aurélie Couture via Polyvore

3. Aux pommes à Portland l'île d'Orléans (1990)

Crédit : Line Couture

J'avoue avoir ri en voyant cette photo, tellement on a tous l'air de s'être rendus dans le verger en rapidotron à partir du Mile-End. Cela dit, j'adopte n'importe quand le chandail de laine et le foulard à carreaux. 

Crédit : Aurélie Couture via Polyvore

En plus, ma mère savait m'habiller : en bonne proto-hipster, elle m'a tricoté ce chandail. Je pleure de ne plus pouvoir le porter. (Je suis également perplexe devant mon amour pour la Vierge Marie en plastique.)

Crédit : Jocelyne Chevanelle

Je vous laisse sur cette révélation : Claude Chagnon de TPL Moms est ma cousine et on aimait le turquoise, ha!

Crédit : Jocelyne Chevanelle

Avez-vous déjà eu envie de copier le style de votre maman?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES