Après avoir jasé avec quelques autres ami-e-s qui sont végétaliens et végétariens, j’arrive au constat que c’est une question qui revient souvent. C’est surtout une question que je ne comprends pas à cause du prix de la viande et des laitages qui ne cesse d’augmenter.

Fait que je me suis dit que j’allais essayer de briser le mythe qui dit que couper viande, laitage, œufs et tout autre produit provenant d’un animal fait grimper en fou le prix d’une facture d’épicerie.

Pour faire ça simple, allons-y avec une petite histoire.

J’ai commencé à diminuer ma consommation de viande assez drastiquement il y a 6 ans, quand je suis partie vivre en appart. Je l’ai fait par économie. Par contre, les sous que j’économisais en viande, je les utilisais, au final, pour acheter plus de fromage ou de yogourt. 

Quand j’ai décidé de couper complètement la viande de mon alimentation, le 10 $ (ou moins, même) par semaine qui était destiné à l’achat de viande a été redistribué pour l’achat de graines (je suis allergique aux noix), de végépâtés, de sans-viande, de levure alimentaire, de plus de légumineuses et d’une variété beaucoup plus intéressante de fruits et légumes.

Finalement, quand j’ai coupé aussi les laitages et les œufs, ce 15 à 20 $ par semaine a commencé à servir à acheter des faux-mages, des boissons de riz ou de coco et d’autres produits vegan qui remplacent les produits laitiers dans mon alimentation.

Où je veux en venir avec tout ça?

Qu’en six ans, le montant total d’argent que je dépense à l’épicerie est resté sensiblement le même, en suivant l’inflation, of course. Pendant ces six années, j'ai toujours eu une alimentation équilibrée et variée. Je n’ai jamais manqué de quelque chose, dans tous les sens du terme : je n'ai jamais souffert de la faim et mes bilans sanguins sont top notch

Concrètement, avec des chiffres, pour deux adultes, ça ressemble à quoi?

  • 1 fois par mois, nous faisons un « grosse » épicerie au marché bio pour environ 60 $. J’achète beaucoup en vrac : levure alimentaire, graines de tournesol, graines de citrouilles, cœurs de graines de chanvre, graines de lin moulues, fruits séchés, chocolat noir, etc. J’y achète aussi les aliments plus spécifiques à l'alimentation végétalienne : faux-mage Daiya (les autres marques, je ne peux pas, blame it sur mon allergie à la noix — d’ailleurs, un sac de Daiya coûte la même chose qu’une petite brique de cheddar marque maison!), sans-viande, etc.

    Bref, les trucs que je ne peux pas acheter à l’épicerie « normale » ou qui y sont plus chers.
     

  • Chaque semaine, nous dépensons entre 40 et 60 $ pour les aliments que nous achetons à l’épicerie « normale » : légumineuses, fruits, légumes, tofu (à l’occasion, nous en mangeons peu), pain, produits céréaliers, cannages, boisson (lait) de riz, etc. Nous pourrions économiser en achetant toutes nos légumineuses en vrac, mais nous préférons sauver du temps en achetant en canne.
     
  • Puis, une fois de temps en temps, les condiments et les trucs très basiques qui sont achetés en grosse quantité — comme la farine, le riz, le sel, le sucre, etc. — doivent être remplacés.

Donc, en moyenne, c’est un grand total de 300 $ par mois pour 2 adultes, ce qui n’est vraiment pas beaucoup quand on y pense.

C’est certain que nous économisons beaucoup de sous en n’achetant presque rien de transformé, mais je faisais pareil dans le temps que je mangeais de la viande. Je suis consciente que ce n'est pas tout le monde qui peut se permettre de prendre du temps pour faire des aliments maison s'ils ont des contraintes que je n'ai pas (travailler à l'extérieur, avoir seulement un emploi que je peux faire de la maison, ne pas avoir d'enfant, etc.).

D'ailleurs, je me compte très chanceuse d'avoir une culture alimentaire qui me permet de faire de tels choix. Je suis consciente que ce n'est pas tout le monde qui a été encouragé, dès son plus jeune âge, à cuisiner et à tout faire from scratch. Que ce n'est pas tout le monde qui a accès à de la documentation à propos de l'alimentation et encore moins à des boutiques d'aliments spécialisés. 

Mais revenons à nos moutons, soit le prix de l'alimentation végétalienne.

La conclusion : manger vegan ou végé ne coûte pas plus cher que manger omnivore. Ça revient pas mal à la même chose ou c'est moins cher, selon vos habitudes d’achats et l'accès aux aliments spécialisés. 

Avez-vous des questions à propos de l’alimentation végétalienne ou végétarienne?
 

Plus de contenu