Une petite histoire de seins libres comme l’air et des looks pour dire babaille au soutien-gorge!

Crédit photo: Véronique LeVasseur

La première fois que j’ai porté un soutien-gorge, j’étais en sixième année. Je me souviens d’un commentaire de la part d’un autre élève – avec la délicatesse d’un garçon en puberté – qui m’avait poussée à en vouloir un. J’ai immédiatement détesté ça. Depuis, je me suis toujours sentie étouffée par les soutiens-gorge, et ce, malgré les recommandations de conseillères spécialisées. J’avoue que j’ai quand même essayé longtemps : je trouve ça beau, la lingerie, t’sais. Disons juste que ce n’est pas pour moi.
 


Crédit : damevera/Instagram

 
Je ne me suis pas levée un jour en me disant : « Fuck it! Je porte pu de soutien-gorge! ». Comme Josiane, ça s’est fait graduellement. Ça a commencé par une journée où j'étais juste trop paresseuse pour en enfiler un, une autre où j'étais toute seule au chalet, ou bien simplement parce que j'étais malade, mais que je devais sortir de la maison anyway... pour finalement ne plus m’en vêtir du tout.

 
Crédit : Véronique LeVasseur
 

Bien sûr, j’en porte encore pour pratiquer des sports, quand le tissu de mon chandail est trop rugueux (les mamelons en feu, c’est douloureux! #TrueStory) ou lorsque mes vêtements sont trop transparents. Ça, ce sont mes limites personnelles. Les vôtres sont probablement différentes des miennes.
 
Je me sens bien et libre sans soutien-gorge. Je trouve ça sexy, féminin. Honnêtement, j’éprouve un certain plaisir à laisser paraître la forme de mes seins sous mes vêtements. Je me soucie peu du regard des autres; je ne pense pas à savoir si je suis « sur les pins » ou si on les voit trop bouger. Mais je comprends que ça puisse être un souci pour certaines, voire un frein à essayer le #NoBra. Pis c'est ben correct aussi, parce que la pudeur est propre à chacune.
 

Crédit : Véronique LeVasseur 

Pour des looks discrets sans soutien-gorge, je conseille d’abord de porter des vêtements foncés et lousses. Les chemises boyfriend ou oversized sont vos alliées, pour celles qui veulent l’essayer au bureau. Avec un veston ou un cardigan par-dessus, vos collègues n’y verront que du feu.
 


Crédit : damevera/Instagram

Certaines fibres pardonnent mieux que d’autres; aussi, évitez la soie ou le polyester. J’aime bien le jersey, la viscose ou le coton, qui sont confortables pour les mamelons. Si vous souhaitez une transition encore plus en douceur, essayez les bralettes, les pastilles ou les cache-mamelons
 


Crédit : Véronique LeVasseur
Avec une bière au beurre de la saga Harry Potter : j’ai poussé l’audace du #NoBra jusque dans les manèges de Universal Studios!

 

Entre vous et moi, le truc ultime, c’est de faire la paix avec le #NoBra. Donnez-vous du temps pour apprivoiser la bête. Plus vous serez à l’aise, plus vous serez en confiance de porter les vêtements que vous voulez, et ce, peu importe la grandeur de votre bonnet. #FreeTheBoobies!
 
Voulez-vous essayer de ne plus porter de soutien-gorge? Quels sont vos trucs pour des looks sans?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES