La nouvelle collection de Pony ou comment être la reine du crewneck!

Crédit photo: Pony La nouvelle collection de Pony ou comment être la reine du crewneck!

J’ai découvert Pony il y a un peu plus de deux ans. Une peinture de citron-vagin sur un des murs de l’Esco avait attiré mon attention : j’étais sous le charme. C’est peut-être bien ésotérique tout ça, mais ses dessins me parlent. C’est comme si elle mettait du beau sur les moments trash de ma vie.
 


Crédit : Pony

Quand elle a décidé de transposer ses illustrations sur des vêtements, c’était l’euphorie dans ma tête. Mes deux passions (les chats et les crewnecks) regroupées en un seul vêtement. Résultat : j’ai porté mon chandail I fucking love that cat TOUS les jours de l’hiver 2015.

Les vêtements de Pony peuvent être portés par plein de types de corps. Ça aussi, ça me fait du bien. Il est parfois difficile d’encourager la mode locale quand on porte du 18. Flawless à toutes les tailles. De plus, les vêtements de la créatrice sont non genrés. Tout le monde peut porter le même chandail. Babaille, les stéréotypes de genre!

Depuis, j’attends ses collections comme un enfant devant un magasin de bonbons. La dernière sortait le 20 novembre dernier et je n’ai pas été déçue.                           

L’artiste a ainsi ajouté cinq nouveaux modèles à son éventail de crewnecks.  Les vêtements ont tous une petite touche Pony.  De beaux dessins emo comme je les aime. L’inspiration de la collection : les amis et les personnes qui font du bien. J’aime beaucoup ce contraste tristesse/réconfort. C’est un peu comme la vie. Il n’y a rien de tout noir ou tout blanc.

Je trouve aussi que les chandails sont synonymes de persévérance. Ils me font réaliser que ça va allermalgré toute la tristesse dans ma tête. Mettons que gentle warrior, je le feel.
 


Crédit : Pony/Facebook

À travers sa collection automne/hiver 2015, Pony a mis l’accent sur son nom. Elle revient à ses origines. « Poor one, newly young » est l'expression derrière le sigle « Pony ». Une phrase qui se veut un symbole de renouveau et d’espoir. C’est cette phrase qui est apposée sur l’étiquette de ses crewnecks.

J’ai aussi beaucoup aimé la publicité de la jeune entreprise montréalaise. Des personnalités de la musique émergente portaient les crewnecks. Safia Nolin, Violett Pi et Les Deuxluxes se sont ainsi prêtés au jeu!
 


Crédit : Pony/Facebook

De nouveaux objets se sont ajoutés à la collection. Des verres, des coussins et un nouveau modèle d'étui pour iPhone sont maintenant offerts.


Crédit : Pony/Facebook

Que pensez-vous de la nouvelle collection? Êtes-vous aussi séduites que moi?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES