Danse sociale : une déclaration d’amour et des petits kits

Crédit photo: salsaetc Danse sociale : une déclaration d’amour et des petits kits

Cet automne, j’avais besoin de bouger et j’ai décidé de faire ce qui me trottait dans la tête depuis quelques mois : je me suis inscrite à un cours de salsa. La culture latine et sa musique m’ont toujours fait triper. En voyant des gens danser la salsa dans une rue un jour j’ai eu un besoin viscéral de faire de même; ils avaient l’air tellement épanouis et heureux!

J’ai donc choisi une école près de chez moi et j’ai commencé. Ça a été le coup de foudre immédiat! Je danse maintenant de 3 à 4 fois par semaine et no joke, j’irais tous les soirs. C’est merveilleux, agréable et ça remet en forme!


Moi all day every day.
Crédit :
Archeagegame.com
Le beau là-dedans, c’est qu’au début, c’est relativement facile pour les filles. On ne se le cachera pas : la salsa new-yorkaise comme je fais (et la danse sociale en général) est très genrée. Les gars mènent, les filles suivent. Il faut se laisser guider par son partenaire et suivre les pas. Au début, j’ai eu un petit mouvement de rébellion, mais c’est fait comme ça : les pas des garçons font en sorte qu’ils doivent guider et la danse devient très fluide quand on se laisse guider.

C’est très cool aussi parce qu’au niveau où je suis, c’est-à-dire après une dizaine de semaines de cours et de pratique, je peux sortir dans les soirées dansantes et me débrouiller assez bien. Évidemment, les partenaires doivent s’ajuster l'un à l’autre, mais ça se fait assez instinctivement. J’ai maintenant une gang avec qui sortir danser et c’est vraiment agréable!

À force de sortir, j’ai développé des réflexes dans ma façon de m’habiller pour danser pour être le plus à l'aise possible. Voici quelques exemples! Eh oui, malgré ma taille (5 pieds 9) je porte des talons hauts pour danser, comme toutes les filles ou presque qui font de la danse latine. Je dépasse tout le monde, mais oh, well!

Premier kit : folle combinaison

Crédit : Éliane Jolicoeur
J’aime ce jumpsuit pour son élégance. Ça m’a pris des années avant d’en trouver un qui ne me fait pas un camel toe ni une impression de couche pleine.

Deuxième kit : une jupe pour la cuteness

Crédit : Éliane Jolicoeur
Dans les soirées, il faut chaud en masse. La jupe laisse passer l’air et c’est cute à mort quand je tourne.

Troisième kit : confort for life

Crédit : Éliane Jolicoeur
Comme je disais, il fait très chaud, mais je n’ai pas envie d’arriver en habits de sport. J’ai trouvé chez Winners ce haut chic, qui est fait de viscose pour le chandail près du corps et de polyester pour la cape (lol).

Si vous avez un minimum de rythme (ça se développe, croyez-moi) et que vous êtes à l’aise, essayez la danse sociale. C’est hyper enrichissant et c’est une porte d’ouverture sur une culture différente. Oui, c’est gênant au début de danser avec 30 personnes devant un miroir, mais ça vaut le coup!

Êtes-vous aussi en amour que moi avec la danse?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES