Stress de la rentrée : des trucs pour vous aider!

Crédit photo: Montage de Myriam Daigneault-Roy Stress de la rentrée : des trucs pour vous aider!

J’ai toujours eu une relation ambiguë avec la rentrée. D’une part, certains petits détails m'excitent grandement (avoir un AGENDA et pouvoir noter TOUT avec mes crayons fancy du Dollarama). Toutefois, la rentrée comporte aussi beaucoup d’éléments très anxiogènes.

Je noircis les pages de mon agenda avec tout le tralala des demandes de bourses, du renouvellement de ma carte OPUS et d’autres détails tout aussi importants pour la survie de l’humanité mon bien-être de jeune universitaire. Recommencer de nouveaux cours avec de nouveaux coéquipiers est un défi digne de la montée de l’Everest.

Comme j’ai maintenant 19 rentrées scolaires à mon actif, j’ai su mettre au point quelques trucs pour mieux gérer mon stress lorsque revient septembre. C’est avec la sagesse de Dumbledore (lolilol) que je vous transmets un peu de mon savoir.

Apprendre à dire NON
Cinq cours à l’université, 20 heures de travail, 10 heures de bénévolat, l’étude, les amis, le chum, etc. Tant de priorités qui, sans modération, peuvent facilement vous faire glisser sur la pente de l’épuisement.

Depuis ma dépression, j’apprends à dire non.

Une invitation pour le party de la rentrée (mais ça ne me tente pas, je veux dormir) : NON. Une demande de bénévolat très stimulante (mais qui m’enlèverait du précieux temps d’étude) : NON.

C’est triste, mais c’est la vie. Écouter son corps vaut mieux que tous les plus beaux engagements du monde, croyez-moi!
 


Crédit : Jack Jérôme

Faire du sport
Point commun à toutes les études sur les façons de gérer le stress : le sport. En grande sportive que je suis, je dois toujours me donner des plages horaires réservées au sport si je veux me donner l’occasion d’en faire. Comme vous ne me verrez jamais dans un gym, j’aime beaucoup m’inscrire à des cours en groupe pour bouger. Les centres sportifs des universités et des cégeps sont pour moi la meilleure chance d’essayer des activités intéressantes à faible coût.

Ainsi, pour la session d’automne, je me suis inscrite à un cours d’aqua-spinning à l’UQAM. Je vous en donnerai des nouvelles!
 


Crédit : Aqua-Théo

 
Faire des listes
Je me suis fabriqué un petit cahier dans lequel je consigne toutes les choses que j’ai à faire. Quand j’écris mes obligations, j’ai moins peur qu’elles ne se perdent dans le labyrinthe de mon cerveau. Je morcelle cette liste en de petits objectifs que je répartis à travers mes journées. Intense much, mais cette organisation m'a évité bon nombre de crises de larmes!


Crédit : NOVA/Facebook

Se faire plaisir!
J’aime beaucoup les petits plaisirs. Prendre un bon bain, acheter les nouveaux thés d’automne de DAVIDsTEA, me maquiller, me planifier un pique-nique entre amis, toutes ces petites choses contribuent à mon équilibre émotionnel. Pour cette rentrée, je me suis permis un plaisir des plus jouissifs pour moi : un tatouage. J’aime bien redéfinir un peu plus chaque jour la définition du treat yo' self.
 


Mon nouveau tatouage (!)
Crédit : lmariera/Instagram

De votre côté, avez-vous des trucs pour vous aider à gérer le stress de la rentrée?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES