Je ne sais pas si vous aviez remarqué, mais j’aime VRAIMENT aller dans des festivals de musique. Après avoir eu la chance de couvrir le Festival en chanson de Petite-Vallée (tellement le fun que ça m’a inspiré des petits kits à saveur de Gaspésie) et Osheaga, j’ai eu l'occasion de couvrir le Festival de musique émergente en Abitibi-Témiscamingue.

Le FME, c’est un peu comme le Saint Graal des festivals de musique du Québec. On m’en avait tellement chanté ~pun intended~ les louanges que je ne pouvais pas manquer la chance d’enfin y aller. Les festivités commençaient jeudi soir, mais je ne suis arrivée que vendredi pendant la nuit (awesome nouvelle job oblige).

Mon #FOTDTPL et #OOTDTPL, jour 1.
Crédit : theo_dc/
Instagram

 Voici donc les moments forts de mes deux journées à Rouyn-Noranda :

Samedi
J’ai commencé mon festival en beauté en m’incrustant avec les gens du VOIR pendant leurs entrevues avec Hologramme, Rosie Valland et Jeanne Added. #ToujoursUnPeuPartout
 


Crédit : tonpetitlook/Instagram

Jeanne Added est d’ailleurs ma découverte du festival, avec ses chansons électro/postpunk, ses petits looks androgynes et son charisme. J’espère la revoir bientôt à Montréal!
 


Crédit : tonpetitlook/Instagram
 

J’avais super hâte de voir Galaxie en show, vu que c’est un de mes bands québécois préf', et je n’ai pas été déçue. Olivier Langevin et sa bande ont livré une performance super intense du début à la fin, alternant entre les pièces du premier et du deuxième album avec brio. C’était moi la fille complètement en avant du stage qui capotait un peu beaucoup.
 


Crédit : theo_dc/Instagram
 
La soirée s’est finie avec une poutine de chez Morasse, comme le veut la tradition.

Dimanche
C’était la journée « explorez votre Rouyn ». Mon petit monsieur et ses collègues avaient dans l’idée de se faire tatouer et je ne me suis pas fait prier pour embarquer dans le projet. On a été vraiment chanceux parce qu'à la suite d'un petit coup de fil, le propriétaire de Cabbal Tattoo est venu ouvrir sa shop juste pour nous! YASSSSS.   

Meilleurs souvenirs.
Crédit : theo_dc/
Instagram
 

Crédit : theo_dc/Instagram
 
On a fini notre après-midi en péda(yo)lo, histoire de se revigorer avant le spectacle de Kid Koala. J’ai d’ailleurs eu la chance d’assister à son soundcheck puisque mon chum devait lui apporter un vinyle bien spécial (dans le sens d’« un vinyle de Raôul Duguay ») pour son show. Je me sentais presque VIP.

Le DJ a été à la hauteur de sa réputation, en livrant un show spectaculaire. L’écran derrière lui permettait de voir ses mains se balader sur ses TROIS tables tournantes et c’était franchement captivant. Mettons que je trouvais mes propres mains pas mal banales après.
 


Crédt : theo_dc/Instagram
Bilan final? L’an prochain, je veux arriver dès le début du festival, histoire d’en profiter encore plus. C’est vrai que l’ambiance là-bas est comme nulle part ailleurs, même après 13 ans d’activité.

Étiez-vous au FME? C’était quoi votre show préf’?

Page d'accueil