Project Harpoon : parce que le fat-shaming existe encore (et fait toujours aussi mal).

Crédit photo: Montage par Myriam Daigneault-Roy

De magnifiques femmes comme Melissa McCarthy, Ashley Graham et Tess Holliday ont vu leur corps être aminci radicalement sur de fausses photos avant/après publiées sur une page Facebook, Project Harpoon. Un nom bête et méchant référant au harpon, arme pour capturer et tuer les baleines.
 
Comble du malaise, les auteurs anonymes de la page disent avoir une très noble mission derrière leur projet. Ils croient pouvoir faire comprendre aux grosses personnes qu’elles doivent absolument changer de vie. Un ostie de weird wake-up call. À voir les commentaires cruels sur la page Facebook, ce genre d’initiative sert davantage à marginaliser les personnes plus en chair. À se complaire dans une sorte de conception rigide de la beauté et vomir sur le reste. Ce qui me sidère le plus, c’est que ce n’est pas une obscure page inconnue. Nenon. En deux jours, les auteurs derrière Project Harpoon ont récolté 11 000 likes sur Facebook et 2 000 abonnés sur Instagram.
 


Crédit : giphy
 

Le fat-shaming n'est pas encore mort. 
 
Il est vrai que de belles initiatives en matière de diversité corporelle ont vu le jour récemment. Par contre, il ne faut pas faire l’autruche : les commentaires grossophobes existent toujours. Un genre de bullying socialement accepté. Parce que des blagues de gros, c’est toujours tellement drôle (not).
 

 
J’ai parfois l’impression que les grosses personnes dérangent. Elles dérogent des normes sociales de la beauté, si profondément ancrées dans nos têtes. Pire : lorsque l’on a le malheur de les trouver jolies avec leurs rondeurs, c’est l’apocalypse. Il faut tenter de sortir cette image de notre tête à tout prix.
 
En tant que jeune femme ronde, je peux constater les effets que des initiatives comme le Project Harpoon ont sur ma confiance et ma motivation à « être en santé ». Je m’autofat-shame. Je me trouve laide et ça me prend tout mon petit change pour ne pas me mettre en boule dans mon salon. Car voilà la triste réalité : les blagues et les commentaires méprisants ne me donnent pas envie de devenir mince (et donc belle?). Ils me font juste très mal.
 
Sérieux, il faut arrêter de rire du corps des autres, quel qu'il soit. Même derrière votre clavier.

Et surtout, n’allez pas tenter de trouver la page de Project Harpoon. Elle est maintenant fermée, et c’est parfait comme ça.
 


Crédit : giphy

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES