5 choses à éviter en faisant votre valise!

5 choses à éviter en faisant votre valise!

Il y a deux ans, j’étais hébergée une semaine à l’hôtel pour travailler sur un festival. Puisque j’aime me vanter de voyager léger, je m’étais seulement apporté un petit sac à dos de vêtements pour le séjour. Je me trouvais tellement cool. Surtout comparativement aux valises des autres filles.
 


Crédit : Odrée Rousseau

 
Évidemment, ça s’est retourné contre moi. Je suis retournée chez moi pour des vêtements supplémentaires, j’ai dû m’acheter des produits à la pharmacie et j’ai évidemment manqué de bobettes!
 
Cette année, je travaillais 12 jours au festival ComédiHa à Québec (ou, un peu comme Prince, formerly known as Grand Rire). Je pensais avoir appris de mes erreurs… Mais non!
 
Voici 5 choses à éviter en faisant votre valise pour un long séjour d’affaires (même si je ferais probablement les mêmes erreurs dans une valise de vacances).
 
Ne pas considérer la météo
Parce que dans ma tête, un séjour à Québec en juin, ça nécessitait beaucoup de shorts et presque aucune paire de jeans. Je n’avais pas prévu que notre été serait frette à ce point-là. En plus, si vous travaillez toute la journée à l’air conditionné, les jeans sont de mise.
 


Crédit : Giphy

 
Ne pas considérer le terrain
SURPRISE! À Québec, il y a des côtes. BEAUCOUP DE CÔTES. J’aurais dû profiter de la mode athlétique et m’apporter plusieurs paires de souliers de course plutôt que des ballerines cheap qui donnent mal aux pieds et au dos à la fin de la journée.
 
Se dire « s’il me manque quelque chose, je l’achèterai là bas! »
Quelle erreur de débutante! Surtout dans le cas d’un voyage professionnel. Parce qu’avec les grosses journées de travail, vous n’aurez pas le temps d’aller vous magasiner des bas et vous ne voulez pas être contraintes de demander à votre boss où est la pharmacie la plus proche parce que vous n’avez pas votre crème contre l’eczéma.  
 

Crédit : Reaction GIFs

Apporter des morceaux délicats et qui se fripent facilement.
En partant, je me suis dit que je pourrais repasser des chemises et faire nettoyer mes robes avec le service de l’hôtel. Mais comme je l’ai dit plus tôt, je n’avais pas le temps d’aller m’acheter des bas, alors je n’avais pas non plus le temps de repasser des chemises pour la semaine. L’idéal, c’est d’avoir des morceaux polyvalents et de ne pas dépendre du nettoyeur de l’hôtel. Parce que moi, avec mes idées de génie, je comptais en profiter pendant ma seule journée de congé… t’sais, LE JOUR DE LA SAINT-JEAN!

Crédit : Reaction GIFs

 
Et le conseil le PLUS important.
APPORTEZ PLUS DE BOBETTES. Pour ma part, je n’en apporte jamais assez. Juste… toutes les bobettes. Toujours. Tout le temps.

J’aurais voulu vous faire une belle photo léchée de ce qu’il y a dans ma valise comme l’ont fait les autres collaboratrices de Ton Petit Look. Malheureusement, ma valise et mon tiroir ressemblaient plutôt à ça!

Crédit : Odrée Rousseau
 

J’espère que vous allez apprendre de mes erreurs. Il faut bien que quelqu’un profite de mes déboires.

Avez-vous des anecdotes de voyages d’affaires? Quelle est la PIRE erreur de valise que vous avez faite?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES