Dernièrement, mon newsfeed Facebook affiche plusieurs articles du genre : « La pilule tue les femmes, ALERTE! ». L’article est souvent accompagné d’une histoire triste : une jeune femme, nouvelle épouse de 23 ans, est morte soudainement après un caillot de sang au cerveau. Évidemment, elle venait tout juste de commencer à prendre la pilule contraceptive.

Drame. Les femmes capotent. Les articles sont partagés partout : « Attention, mesdames! La pilule tue! ». La peur s’installe. Mission accomplie.

Premièrement, il faut toujours vérifier les sources d’un article sur les Internets. Plusieurs sont même manifestement commandités par l’association STOPP (Stop Planned Parenthood). Le nom dit tout. C’est le même genre de groupe derrière la controverse Hobby Lobby, où les compagnies ont gagné le droit de refuser l'accès à la pilule contraceptive à leurs employées en raison de leurs croyances personnelles. 
 

Crédit : Megan MacKay/YouTube    

Même si je suis forever cynique, je me pose quand même des questions quant à la pilule. Maintenant que j'ai 30 ans, j’ai commencé à me demander si je devrais moi aussi arrêter de prendre la pilule. 15 ans de consommation, c’est long. Par contre, j'ai déjà arrêté de prendre la pilule pendant un mois et ça ressemblait à ceci :
 

Crédit : gifrific    
 

La pilule, c'est ma meilleure amie.  
 
Je voulais de VRAIES réponses à mes questions. J’ai donc consulté Dre Robichaud, une amie médecin aussi dans la trentaine qui n'a aucune intention de se reproduire de sitôt. Ensemble, on s’est fait un genre de MythBusters, version pilule contraceptive.
 

 
Crédit : Josée Roy

Les caillots de Sang
Les fameux caillots de sang, effet secondaire préféré des groupes qui militent contre les femmes libérées sexuellement. Premièrement, que vous soyez sur la pilule ou non, vos risques d’avoir un caillot de sang sont de 3/10 000* si vous êtes en santé et entre 20-35 ans (scusez-moi les hypocondriaques). Avec la pilule, les chances augmentent à 6/10 000. Par contre, lorsque vous êtes enceintes les chances augmentent à 20-40/10 000 et augmentent à plus de 400 juste après l'accouchement. 
 

Crédit : reddit   

 
Cette info remet en question l’intention des articles antipilule, non? S’ils avaient vraiment la santé des femmes à cœur, ils auraient peut-être mentionné ce fait assez intéressant.   
 
Par contre, il est très important de mentionner que le risque de thrombose veineuse augmente considérablement si vous prenez la pilule et que vous fumez. Aussi, si vous avez plus de 35 ans ou que vous avez des antécédents de problèmes de circulation, il n'est pas conseillé de prendre la pilule. Il faut TOUJOURS communiquer toutes les informations possibles à votre médecin.

Le cancer
Il n’y a pas de lien significatif entre la pilule contraceptive et le cancer, que ce soit de l’utérus ou du sein. De plus, la pilule diminue le risque de cancer des ovaires. Après 35 ans, les risques de thromboses veineuses augmentent, mais ce n'est pas le cas de cancers directement reliés à la pilule. 
 
Conclusion
Oui, il y a certains risques associés avec la pilule contraceptive, comme il existe des risques associés avec n’importe quel médicament. Mais la pilule a aussi plusieurs avantages : moins de crampes, moins de saignements, moins d’acné, des menstruations prévisibles, diminution du risque de cancer des ovaires et finalement, moins de grossesses non désirées.

Dre Robichaud conseille aussi les guides antipanique du Pharmachien sur la pilule contraceptive (partie 1 et partie 2). C’est bien lol et ça répond à plusieurs questions et idées fausses concernant la pilule.  
 
Finalement, les méthodes contraceptives comme la pilule, le stérilet, etc. offrent aux femmes une tranquillité d'esprit. La pilule offre aux femmes le contrôle de leur système reproductif et de leur vie sexuelle.  
 

Crédit : pandawhale   

Après une évaluation des risques et bénéfices auprès de votre médecin, le choix de prendre ou non la pilule est personnel. Chaque femme réagit aussi différemment aux médicaments et parfois, il faut en essayer plusieurs avant de trouver celui qui fonctionne bien avec votre corps. Il existe aussi plusieurs méthodes contraceptives sur le marché qui pourraient être optimales pour vous. Mais surtout, faites votre choix selon des faits et votre historique familial de santé. Pas sur des articles que vous lisez sur Internet qui relatent des cas précis et non des études scientifiques. La pilule n'est pas une invention diabolique.
 
*Les chiffres sont approximatifs.

Page d'accueil