Trucs pour un camping optimal, partie 2 : LA BOUFFE!

Crédit photo: Marie-Eve Jarry Trucs pour un camping optimal, partie 2 : LA BOUFFE!

Le gros struggle quand on part en camping pour la première fois, à part les araignées (huhu), c’est la bouffe. À mes débuts dans les bois, j’étais vraiment en mode survie et je sacrifiais souvent le bon goût au profit de la facilité. Et je finissais toujours par baver d’envie devant les déjeuners œufs-bacon-toasts-café des autres pendant que je me contentais de mon muffin pis de ma pomme. J’aime même pas ça, les pommes.


Crédit : Giphy

Voici donc quelques petits trucs que j’ai acquis à force d’être déçue de mon souper.

1. Prévoir un petit poêle au butane
Je l’ai déjà dit dans la partie 1, je me la jouais pas mal GI Jane avant.
Depuis qu’on s’est équipés d’un petit poêle au butane, déjeuner est vraiment plus optimal et ça élargit beaucoup nos possibilités de repas. Pi t’sais quand il mouille, c’est pas mal plus facile de manger.

J'ai exactement ce modèle de chez Rona, à 19 $, et c’est vraiment simple à utiliser, dit la fille qui fait toujours un ti caca de stress au moment d’allumer son BBQ.


Crédit : Rona

2. Le Dollarama pour faire son trousseau (de camping!)
Comme vous l’avait dit Stéphanie, utiliser de la vaisselle jetable, c’est pas très écolo.

Au Dollarama, vous pouvez trouver des assiettes-verres-ustensiles réutilisables en plastique pour à peu près 1, 25 $ le morceau. Mais je suis sûre de ne pas être la seule à ne pas triper sur le rose pis le vert fluo. HA!

Si vous avez un peu plus de budget, vous pouvez vous équiper chez MEC, avec leur ensemble pour repas Infinity de GSI. Pour 60 $, vous aurez des bols, couvercles, assiettes, verres et gobelets isolés pour quatre personnes, sans BPA et qui vont au lave-vaisselle. C’EST TU PAS BEAU, ÇA?


Crédit : MEC

3. Les papillotes, c’est la vie
Pour les foodies-occasionnellement-campeuses, les papillotes, c’est LA façon de manger de tout sans se casser le bicycle. Que ce soit un mix patates-oignon-carottes ou des pilons de poulet prémarinés emballés un par un dans le papier aluminium, ça cuit lentement tout seul dans les braises sans perdre son jus et sa saveur et ça vous laisse le temps de boire plus ou de manger des chips. Win-win!

By the way, si vous aimez les oignons caramélisés, avant d’aller vous coucher, pitchez un oignon sur les braises, avec toutes ses couches, mais pas de papier d'alu, pis enlevez-le juste le lendemain matin. PARTY SUR VOS TOASTS.
 


Crédit : Marie-Eve Jarry
 

4. Des cochonneries pour les fins de soirée
Après avoir fait le deuil de la GI Jane en moi, j’ai aussi fait le deuil de ma Isabelle Huot intérieure. Et faites le vôtre aussi. Parce que quand les autres feront cuire leurs saucisses hot-dog sur le feu et boufferont des biscuits passé minuit, ça vous fera chier d’avoir juste un mélange du randonneur à grignoter. Et faire sa mouette toute la fin de semaine, c’est non.
 


Ma checklist de munchies
Crédit : Montage par Marie-Eve Jarry

EN PRIME : LE MOMENT REINE DU FOYER

Pour ne pas revenir avec des casseroles noires alors qu’elles étaient argentées, frottez l’extérieur avec du savon en barre. Ça empêche les flammes de noircir le matériau. #TrucDeGrandMère

C’est quoi vos recettes préf' de camping?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES