Se marier « modestement » grâce à Kleinfeld Bridal.

Crédit photo: Montage/Sonia Ghaya Se marier « modestement » grâce à Kleinfeld Bridal.

Chez TPL, nous sommes plusieurs à regarder religieusement Say Yes to the Dress. Petit plaisir coupable que nous savourons toutes sans aucune honte... ou presque! De mon côté, comme vous le savez, j'attends impatiemment que mon copain me passe la bague au doigt. En attendant, à temps perdu, je zieute les robes de mariée sur Pinterest
 
Ceci étant dit, j’ai été agréablement surprise d’apprendre que Kleinfeld Bridal servait une cliente adepte du modest clothing. En effet, la consultante Rochel Leah Katz a pour mission de guider et d’aider les femmes pieuses à se trouver LA robe de mariée de leurs rêves.

Conseillère depuis plus de seize ans, Rochel doit donc tenter de convaincre les designers de faire quelques modifications à leurs créations. Tâche plutôt ardue, car malheureusement, ce ne sont pas tous les créateurs qui aiment se prêter au jeu : « Only certain designers will consider making the dress with the modifications that modest brides need. Most designers like to mass-produce »explique Katz.
 
Outre la légitime question du respect du fruit du travail de l'artiste, il y a aussi le facteur « temporel » qui pose problème. Par exemple, chez les juifs, le laps de temps entre les fiançailles et le mariage est très court, ce qui laisse peu de latitude aux designers pour faire les ajustements nécessaires, tels que l'ajout d'un col roulé, de manches longues ou courtes, etc.

Crédit : Racked

 
Elle a dû s’armer de patience avant que certains créateurs décident d’embarquer dans le train. Elle compte maintenant de son côté Edgardo Bonilla, Judd Waddel, Augusta Jones, Tony Ward et Rivini. Pour les convaincre, elle a mis sur pied un procédé fort intéressant. Elle a monté une petite collection de modèles de robe auxquels des manches sont ajoutées, qu’elle garde en boutique. Par la suite, les clients peuvent décider des modifications supplémentaires à faire lors des séances d’essayage.
 
Dans un pan de l'industrie de la mode, où il est courant, et même coutume de voir beaucoup de peau (décolleté plongeant, jeu de transparence du tissu, dentelle, etc.), il est difficile pour le modest clothing de faire son chemin. Heureusement qu'il existe des personnes comme Rochel, Mara Urshel et Ronnie Rothstei (les propriétaires de la boutique) qui n'ont pas peur d'aller à contre-courant.

<3

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES