J’ai toujours aimé l’esthétique des années 1920 : l’art déco, les cheveux courts de Coco Chanel, la mode garçonne, les coiffes imposantes, Downton Abbey! C’est pourquoi j’ai eu un gros coup de cœur pour les flappers. Les quoi?
 

Crédit : Downton Abbey/Facebook

 
Définition
Ce sont de jeunes femmes émancipées d’après la Première Guerre mondiale : elles écoutent du jazz, fument comme des cheminées, conduisent des automobiles, adoptent des comportements sexuels libertins, etc. Côté mode, elles revêtent des jupes courtes, coupent leurs cheveux, portent du maquillage voyant. L’actrice Louise Brooks en est l’une des dignes représentantes.
 

 Crédit : Louise Brooks/Mary Miley's Roaring Twenties 

Origines
Le mot flapper (qui, en français, se traduit par « rabat ») est un mot de slang qui référerait à un oisillon qui bat des ailes pour quitter le nid familial. Ça, c’est ma version préférée. Autrement, flapper ou flap viendrait du vieil anglais vernaculaire désignant une très jeune prostituée. La réputation des flappers n’était peut-être pas enviable, mais de là à les traiter de prostituées…
 


Concours d'élégance, 1925. 
Crédit : AFP, Collection Roger-Viollet/Catwalk Yourself

Popularité
On doit la popularité du style de vie des flappers à nos voisins états-uniens. C’est aux États-Unis que le jazz émerge, que les actrices hollywoodiennes sont les plus dégourdies et les plus indépendantes. Des films comme The Flapper (Frances Marion, 1920) et des romans comme The Great Gatsby (F. Scott Fitzgerald, 1925) consacrent le mode de vie fou-fou des jeunes gens de cette époque. C’est plutôt du côté de la France que la mode vestimentaire des flappers prend énormément d’envergure avec Coco Chanel, les chapeaux cloches et les tailles basses des robes.

Crédit : The Great Gatsby/The New Yorker 

La fin
Comme toute bonne chose a une fin, le party incessant des flappers se termine avec le krach boursier de 1929. Les gens sont ruinés. L’esprit d’indépendance et de liberté des femmes en prend un coup. Il faudra attendre la fin de la Seconde Guerre mondiale pour que, de nouveau, les femmes envahissent l’espace public.  
 
Vous pouvez constater que cette époque inspire encore énormément de films et de téléséries de nos jours. Pourquoi ne pas écouter le film Midnight in Paris de Woody Allen si, comme moi, vous êtes nostalgiques de ces années folles que vous n’avez jamais connues! 
 


Je suis en amour avec Marion Cotillard. 
Crédit : Midnight in Paris/Facebook

 
Aimez-vous les années 20? Auriez-vous aimé vivre à cette époque?

Page d'accueil