À la recherche du tatouage parfait : une histoire de fièvre printanière!

Crédit photo: Muriel de Mai À la recherche du tatouage parfait : une histoire de fièvre printanière!

Le printemps me rend frivole. Lorsque reviennent les effluves d’humus et de caca de chien annonciateurs de la fonte des neiges, je deviens cray. Je peux poser plein de gestes audacieux, genre me faire percer le septum et adopter un chaton la même journée.
 

Crédit : favim.com

 
Dans la catégorie « trucs yolo dictés par mon esprit enfiévré », l’idée de me faire faire un nouveau tatouage arrive pas mal haut. Depuis quelques semaines, j’épluche les portfolios des artistes montréalais. J’essaie de voir qui pourrait bien travailler sur mon bras droit, déjà encré à quelques endroits.
 
Muriel de Mai, Tatouage Royal
J’avoue, je suis vendue à Muriel. Elle a fait deux de mes tatouages, dont cette awesome femme-cerf.
 

 
C’est la couverture de son portfolio. Such glam.
Crédit : Muriel de Mai, Tatouage Royal

 

Je trouve son esthétique parfaite, à la fois naïve et troublante. C’est comme si les illustrations de mes cahiers d’activités du primaire se retrouvaient dans un monde étrange où les chats ont trois yeux.
 

 
Ça donne envie de s'habiller en petite fille qui sait peut-être contrôler l'esprit des animaux.

Crédit : Aurélie Couture via Polyvore

Jessi Preston, Two Horses
Jessi Preston (qui a un fou look) s’inscrit dans la même veine, avec un côté un peu plus old school que j’aime bien.
 

Crédit : Jessi Preston/Instagram
 
Crédit : Jessi Preston/Instagram

Le très cute studio Two Horses, dont Camille a déjà parlé, offre aussi un service de coiffure : ça me permettrait d’élargir ma quête de renouveau printanier et de compléter cet outfit très (trop?) sage.
 

 En l'honneur de la face de LOUP : plein de morceaux Betina LOU. Lien percutant.
Crédit : Aurélie Couture via Polyvore
 

LuCi, Tatouage Royal
Depuis que j’ai vu cette plus-que-splendide œuvre, hallucinante de précision, je n’arrive pas à m’enlever de la tête les tatouages botaniques de LuCi. Je lorgne son compte Instagram avec la bouche entrouverte.
 

 
Gloire à l'individu qui se promène avec ça.
 

Un tatouage comme ça donne le droit de porter des vêtements amples et de proposer aux gens de soigner leur scorbut. Païen de même.
 

Crédit : Aurélie Couture via Polyvore

 
Tony Torvis, MTL tattoo
La geek de littérature que je suis a eu une petite palpitation en voyant cette scène inspirée d’une fable de La Fontaine.
 

 
Après, je me suis rendu compte que Tony Torvis produit des œuvres originales et un peu mystiques parfois sur des chests.
 

 
T'sais, on ne peut contester le mysticisme de ce raton laveur.
Crédit : Tony Torvis/Instagram
 

Ça me parle. Ça donne envie de sortir le noir et de fréquenter le royaume des ombres.
 

Crédit : Aurélie Couture via Polyvore

Quel est votre artiste préf'? Avez-vous quelqu’un d’autre à suggérer?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES