OUI MANON : fou design d'ici, rue Jarry!

Crédit photo: OUI MANON OUI MANON : fou design d'ici, rue Jarry!

J'ai bien failli frencher la barista du café Larue quand je l'ai entendu dire que les proprios du OUI MAIS NON de la rue Jarry avaient loué le local contigu au café. Pour y vendre des produits québécois. Et que leur nouvelle boutique s'appelait OUI MANON. C'est malade!

Crédit photo : OUI MANON

Comme il ne pouvait se passer quelque chose dans notre hood concernant de beaux petits produits d'ici sans qu'on n'y mette notre nez, j'ai tout de suite communiqué avec le TPL Villeray CrewMC (Daphné, LaurenceMarie-Hélène pis moi) pour une réunion d'urgence, nom de code Manon.  

TPL Villeray Crew (il manque Marie-Hélène « chokeuse » Gendreau)
 
Il faut dire qu'en juillet dernier, l'ouverture du café OUI MAIS NON nous avait déjà pas mal excité le poil des jambes. L'affaire, c'est que c'est pile le genre d'endroit beau, mais sans prétention qui manquait au quartier.

 


Tom, mascotte du café et dinosaure à ses heures

On peut voir des shows, jouer au backgammon ou suivre des cours de tricot dans son sous-sol style chalet laurentien. Travailler au rez-de-chaussée dans une ambiance feutrée. Manger au bar un snack santé ou pas. Boire une limonade dans la ruelle les soirs d'été. Bref : en quelques mois à peine, le OUI MAIS NON est devenu un deuxième salon pour les gens du coin et un incontournable lorsqu'il s'agit de renouveler l'offre d'une rue qui en a bien besoin. 
 

Crédit photo : OUI MAIS NON
 
Les attentes étaient donc pas mal hautes quand on s'est pointées à la boutique quelques jours avant Noël.  
Crédit photo : OUI MANON
 
Après avoir englouti danoises et cafés au lait, on est entrées en plein tourbillon créatif dans le local adjacent. Dans leur atelier installé à même la boutique, les filles de Pas de Chichi étaient en train de travailler sur leur collection printanière. Même si on en avait déjà parlé ICI, c'était la première fois que je découvrais en vrai la collection de vêtements écoresponsables des deux jeunes designers de Marie-Vic.

Un peu plus loin, une murale bien de saison était en train de prendre forme sous le Sharpie de Freydessine.

À travers tout ça, on a tâté des imprimés de PEAU.D.OURS, des BD et des livres pour enfants, des confitures décadentes de Simon Turcotte, de la déco et des meubles vintage, des sirops à cocktail du bar LE LAB et des thés de la petite entreprise montréalaise Pretty Tea.

Mathieu, le proprio, nous a aussi glissé qu'il allait profiter du mois de janvier pour magasiner des fournisseurs et élargir l'offre de la boutique. En tout cas, que vous soyez du coin ou pas, ça fait un maudit beau spot découverte/gâteries/design local! 

Êtes-vous déjà allés au OUI MAIS NON? C'est quoi votre deuxième salon dans votre quartier?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES