Inspiration Freaks and Geeks, ou comment revisiter vos années de secondaire.

Confession : j’ai détesté mon secondaire. Je n’ai jamais fait partie de la gang des « populaires » et je n’étais pas une geek non plus. Mais j’ai été niaisée et humiliée publiquement. J’étais VRAIMENT contente de terminer ces années difficiles et de passer au Cégep où j’ai eu des expériences considérablement plus positives, surtout avec la gang de « théâtreux ». 

Freaks and Geeks me rappelle ces années où le peer pressure menait souvent notre processus décisionnel et où nous tentions tant bien que mal de déterminer nos valeurs à nous. Pas celles de nos parents ni de nos amis, mais bien les nôtres. 

Ce que je trouve awesome de cette série, qui n’a malheureusement qu’une saison de 18 épisodes, c’est que le personnage principal, Lindsay Weir, a une tête sur les épaules. Bien qu’elle se laisse influencer à quelques occasions par la joyeuse bande de freaks menée par Daniel Desario (James Franco), elle a tout de même conscience de ce qui est moralement bien ou mal. 

J’adore voir les acteurs de la série à leurs débuts. Ils ont d’ailleurs tous joué dans quelque chose de récent que vous connaissez.

James Franco a fait plusieurs films et est apparu, entre autre, dans The Mindy Project
Seth Rogen accompagne fréquemment M. Franco et joue présentement dans The Comeback
Jason Segel était Marshall dans How I Met Your Mother.
Busy Philipps est de la gang de Cougar Town et fait également partie de la distribution du film He’s Just Not That Into You
Martin Starr joue encore un méga geek dans Silicon Valley
Linda Cardellini bone Don Draper dans la 6e saison de Mad Men et est la soeur de Jessica dans New Girl.

Pas pire, hein? Je ne sais pas pour vous, mais je trouve ça drôle de faire ce genre d’exercice. 

Anéwé.

Donc, pour la petite histoire de Freaks and Geeks, la série a débuté en 1999 et l’action se déroule à Détroit dans une école secondaire dans les années 1980. Les thèmes qui sont abordés sont assez classiques : la peer pressure, mentir à ses parents, tricher pendant un test, avoir un crush sur un petit dude qui ne nous retourne pas nos sentiments, l’amitié, les préjugés, etc. Cependant, ce n’est pas abordé de façon quétaine. Les auteurs réussissent à bien faire voir les nuances de gris sans trop souligner la morale de l’histoire avec un gros crayon gras jaune fluo. 

Voici donc les looks inspirés de quelques personnages de la série :

Lindsay Weir
Menahan avait fait des looks parfaits inspirés de la veste kaki de Lindsay ICI. La veste est clairement sa piège statement.
 


Crédit photo : Daphné LB via Polyvore

Daniel Desario
C’est le petit bum aux yeux de puppy pour qui Lindsay craque.  
 


Crédit photo : Daphné LB via Polyvore

Kim Kelly
C’est la copine on/off de Daniel. Elle joue les dures, mais ça s’explique par sa famille assez dysfonctionnelle. 
 


Crédit photo : Daphné LB via Polyvore

Nick Andopolis
Il a un petit crush sur Lindsay et rêve de jouer de la batterie professionnellement, même s’il n’a pas le talent pour…
 


Crédit photo : Daphné LB via Polyvore

Bill Haverchuck
C’est le fidèle compagnon du petit frère de Lindsay et probablement l’icône classique du geek. Il est aussi super attachant.
 


Crédit photo : Daphné LB via Polyvore

Tous les épisode de Freaks and Geeks sont sur Netflix. 

Allez-vous l’écouter pendant les fêtes? Qu’est-ce que vous aimez le plus de cette série?

 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES