Inspiration Luther : une série policière qui a du swag avec le plus que sublime Idris Elba, blblblblblbl.

Crédit photo: mirror.co.uk

Les Anglais font vraiment d’excellentes séries télé. Je pense à Sherlock, Downton Abbey, Misfits et évidemment Luther. Je dois toutefois admettre que Luther a un petit quelque chose de plus, à cause du charisme complètement foumalade d'Idris Elba. Ce hawt dude enflamme les ovaires de l’ensemble de la population TPLienne. 

Preuve que ce monsieur n’a juste pas de bon sens :
 


Avouez que vous ne pouvez pas dealer.
Crédit photo : imgur.com

Je crois que j’ai définitivement un faible pour l’accent british.

Admettons que je mets de côté le swag de l’acteur autant que celui de son personnage, il reste que Luther est une série absolument captivante. 

C’est l’histoire du DCI (Detective Chief Inspector) John Luther qui a une facilité presque surhumaine à lire les gens et à prévoir leurs actions. Il est définitivement dans la bonne profession. Le seul problème, c’est qu’il a du mal à respecter les lois établies. Il est souvent tenté de suivre son propre sens de la justice. Il n’est pas squeaky clean et c’est en partie pour ça qu’on l’aime. Avec les horreurs qu’il voit chaque jour, le spectateur comprend cette difficulté. 

La série est franchement angoissante. J’ai sorti mon coussin à plusieurs reprises. Même s’il était parfois facile pour mon monsieur et moi de deviner ce qui s’en venait, nous étions toujours surpris de voir Luther trouver une solution à laquelle on ne s’attendait pas du tout. 

Il y a des bijoux de personnages dans cette série. Je voulais vous parler de deux d’entre eux pour qui je n’ai pas fait de looks : Justin Ripley et Martin Schenk. 

Justin Ripley est un admirateur de John qui rêve d’enfin avoir la chance de travailler à ses côtés. Il apprend très vite et devient extrêmement loyal. Il doute de sa vision de ce qui est bien ou mal à plusieurs reprises, mais il réussit à voir le gris de Luther sans nécessairement trop se salir les mains et sans trahir son mentor. 

Lorsque le personnage Martin Schenk apparaît dans la première saison, on ne l’aime pas. MAIS, les auteurs ont eu la brillante idée de le garder et de nous faire voir son humanité autant que son côté pitbull. Il est très cartésien ce qui donne des moments assez drôles.

John Luther
C’est une âme à fleur de peau qui ne peut faire autrement que d’aider. Il a un caractère impulsif et il se met régulièrement en danger s’il pense qu’il peut sauver la situation et arrêter le meurtrier. PIS IL EST FUCKIN’ SUBLIME.
 


Gawwwd
Crédit photo : teabreakfast.com

Bon. Son look signature, c'est son manteau de tweed, sa cravate rouge et sa démarche confiante, qui doit compter pour 30 % de son swag.
 


Crédit photo : Daphné LB via Polyvore

Alice Morgan
Je ne peux pas trop en dire sur Alice sans dévoiler de punch. Sérieusement, elle est fascinante. Elle comprend John et l’accepte tel qu’il est.

Et je trouve qu’elle ressemble à un mix d’Emma Stone et de Caroline Dhavernas.
 


Crédit photo : YouTube.com 
(NE CLIQUEZ PAS sur le lien si vous ne voulez pas vous faire dévoiler de punch)

Ah, ça m’énerve vraiment de ne pas pouvoir vous en dire plus sur elle, mais regardez la série, ça en vaut crissement la peine!

Son look est assez classique et elle porte le bérêt-beanie à merveille.
 


Crédit photo : Daphné LB via Polyvore

Malheureusement, la série n’a que 3 saisons qui totalisent 14 épisodes. Tout est sur Netflix. 

Qui a été votre vilain préf' dans Luther?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES