Je n'ai pas toujours été à l'aise avec ma sexualité. Plus jeune, je n'arrivais pas à cerner ce que j'aimais vraiment et je me mettais full de pression. Puis, à l'aube de ma vingtaine, j'ai commencé à vraiment comprendre ce qui me plaisait et ce qui me plaisait moins et j'ai commencé à enjoy le sexe à sa juste valeur. 

Pis un moment donné, je me suis rendu compte que les filles aussi ça m'attirait, mais pas de la même façon que les garçons. Au lieu d'essayer de mettre une étiquette sur ça et de capoter, j'ai décidé d'expérimenter et je dois vous avouer que ça a été plus que positif.

La première fois que j'ai fait l'amour avec une fille, c'était avec une bonne amie du cégep. La semaine d'avant, nous étions sorties prendre un verre entre copines et il y a comme eu un déclic, on a passé la soirée à s'embrasser. Comme nous voulions toutes les deux expérimenter ce côté de notre sexualité, ça a été comme naturel de le faire ensemble. 

Personnellement, je vis ma sexualité avec les filles différemment d'avec les garçons. Chaque fois, j'ai apprécié le côté doux de la chose. Pour moi, c'est le summum de la sensualité.
 

En tant que TPL Sexu Guru, j'ai décidé de vous partager mes petits trucs si jamais l'expérience vous titille :

1. Partager cette expérience avec quelqu'un avec qui vous êtes à l'aise
C'est super important quand on essaie quelque chose pour la première fois. On s'entend, ça devrait être comme ça tout le temps, que ce soit avec une fille ou un gars. Pour ma part, ça s'est souvent produit avec de bonnes amies et il n'y a eu aucun malaise par la suite. C'est parfait comme ça.
 
2. N'ayez pas peur de poser des questions
Apprendre à dealer avec une autre ploune que la nôtre, ça peut être déstabilisant! Prenez le temps de demander ce que l'autre personne aime et d'exprimer vos préférences. L'expérience n'en sera que bonifiée, promis, juré!

3. Prenez le temps de vous mettre dans le mood
Rien ne sert de forcer les choses. Prenez le temps de jaser, de prendre un verre de vin et de rire. C'est ben plus le fun et ludique quand ça arrive naturellement. 

Au bout du compte, l'important c'est de vivre sa sexualité comme on l'entend. Est-ce que je suis bisexuelle? Bi-curieuse? Honnêtement, je m'en fous vraiment. Je suis juste contente d'être capable de suivre mes envies pis d'essayer de démocratiser la sexualité petit à petit.

Plus de contenu