Automne 2014 : le règne du soulier de course.

Crédit photo: Need Supply Co. Automne 2014 : le règne du soulier de course.
En fin de semaine, j'ai dû courir chez Courir pour m'acheter de nouveaux souliers de course (méhéhé). Les miens ont rendu l'âme vendredi après une vie courte, mais intense et ont laissé derrière eux la même odeur qui doit s'échapper de la bouche de l'enfer.

En allant faire cette course (OK, j'arrête), j'ai constaté trois choses.

1) Le personnel de la boutique Courir est über compétent et donne de bons conseils.

2) Des souliers à la fois sobres, polyvalents et efficaces pour l'absorption des chocs, c'est difficile à trouver. Apparemment, plus on s'entraîne, plus on devient assoiffé de stripes fluo disposées de façon irrégulière.
 

Toupet fluffy et scepticisme. Crédit photo : Aurélie Couture
3) Si j'avais réussi à mettre la main sur des chaussures qui ne me donnent pas l'air d'être dans Tron, j'aurais pu les porter all day, everyday. Dimanche après-midi, sur Mont-Royal, j'ai aperçu quatorze adeptes de New Balance en vingt minutes. Riri et ses runnings gris ont laissé un bel héritage.

Voici des looks que j'aurais pu adopter.

1) Le look « Vu dans Pinterest avec la légende "Casual chic. Perfect for fall." »

 
 
Je l'avoue : la combinaison robe + sneakers ne m'a pas convaincue tout de suite. Non seulement j'étais semi-sûre du style, mais je trouvais que les souliers raccourcissaient la jambe. Avec mes mollets sportifs et mes chevilles solides (euphémismes much), ce n'est pas une bonne chose.
 
En procrastinant sur Pinterest examinant la situation, j'ai toutefois constaté qu'avec des collants de la même teinte que les chaussures et une robe pas trop longue, ça pouvait marcher. (Points bonis pour les semelles pas blanches.)
 
2) Le look « Je suis une femme-enfant espiègle »
 
Ce kit-là, c'est mon préf'. Si j'enseignais au cégep ces temps-ci, ce serait mon uniforme de travail. La chemise est parfaite, juste assez habillée et les souliers atténuent le côté propret/je suis en sixième année.

3) Le look « Je vais soit à un cours, soit braquer une banque »
 

Je bondirais sur ce bomber jacket n'importe quand (merci, Unicorn). Je mettrais aussi le grappin sur les Asics bleus et rouges, question de donner un peu de couleur au kit. Et je pousserais peut-être l'audace jusqu'à troquer la tuque contre une casquette noire. Diantre, je suis wild.

Vous, portez-vous le soulier de course au quotidien? Avec quoi préférez-vous le combiner?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES