Katy Perry est super awkward à la télé, Bill Murray vole la vedette au mariage de Clooney et bien plus encore!

Crédit photo: ESPN

J’ai toujours trouvé Katy Perry incroyablement insignifiante. Non seulement a-t-elle moins de présence scénique que ses propres costumes, elle est aussi la reine de l’appropriation culturelle, des lieux communs et du répertoire de tounes que je connais par cœur CONTRE MON GRÉ.
 
Mon antipathie envers elle a récemment augmenté d’un cran avec son passage en tant que celebrity picker à l’émission College Gameday sur ESPN, où je l’ai trouvée très awkward et pas drôle du tout. Voici un petit best-of dudit segment :
 

Crédit vidéo : ESPN via poo stick/Youtube – Version complète par ICI

 
Ça me fait mal en dedans. Ce n’est pas juste les jokes de pénis, les pogos lancés et les prédictions basées sur la beauté d’un quart-arrière qui ne volent pas haut, mais aussi l’espèce de TRANSE dans laquelle elle est tout au long de son passage, convaincue d’être si drôle dans son personnage. Ça me met tellement mal à l’aise, et je ne vous parle même pas de son soudain accent du Sud et de son chandail.
 

Crédit photo : butler cat/Tumblr

 
Elle me fait penser à cette fille du secondaire qui a fait *la chose* avant tout le monde et pour qui toutes les occasions sont bonnes pour faire allusion au sexe parce qu’elle sait de quoi elle parle, elle. C’est beau Katy, on a compris : wink wink pis toute. NEXT!
 
Sur une note plus joyeuse, voici Bill Murray qui est en train de voler la vedette du mariage de George Clooney à Venise – ET MON CŒUR AUSSI – grâce à cette photo de son arrivée spectaculairement nonchalante sur les lieux :
 

 
Avouez qu’on ne fait pas tellement plus cool que ça. Si j’étais game moins conservatrice en matière de décoration, je pense que j’accrocherais cette délicieuse photo dans mon salon.
 
Parlant déco (observez ici le lien de feu, HA!), Michelle Williams a mis en vente son adorable maison à Brooklyn et depuis, je me désespère de ne pas pouvoir l’acheter. C’est beau, spacieux, coloré et – à l’image de Michelle – ça fait changement de ce qu’on voit souvent chez les veudettes :
 

 
Je me verrais bien manger une frittata accoudée à l’îlot de cette si belle cuisine ou encore relire mes Harry Potter bien au chaud dans la bibliothèque... UN JOUR, UN JOUR!
 
Pour finir, je ne peux pas passer sous silence ce montage de la chaîne YouTube Huffington Post Movie Mashups qui recense toutes les fois où Hollywood s’est gâté avec le cliché de la demoiselle en détresse :
 

 
Je ne sais pas pour vous, mais la vidéo m’a fascinée. J’aurais cru en avoir assez après quelques secondes puisqu’on y répète toujours la même affaire, mais au contraire, j’étais comme hypnotisée. Je suis restée scotchée jusqu’au bout!
 
J’ai beau ne pas être étrangère au sexisme hollywoodien, ça m’a quand même frappée de voir AUTANT de films employer non seulement la même vieille thématique, mais aussi de la réduire aux mêmes 3 termes. J’ai trouvé ça carrément vertigineux – et je ne vous parle pas des heures que j'ai passées à chanter « Let Her Goooo! » sur l'air de Frozen par la suite.
 

Que pensez-vous de toutes ces trépidantes nouvelles?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES