Peut-être avez-vous vu récemment circuler sur Internet le fameux Tumblr Women Against Feminism, qui recense des photos de jeunes femmes (en majorité) affirmant ne pas avoir besoin du féminisme pour X raisons par manque épouvantable d’information

Si, comme moi, la vue de ces filles qui discréditent le mouvement féministe parce qu’elles en ont une conception erronée/ne sont pas conscientes d’être privilégiées/suivent aveuglément un hashtag viral vous fait mal en-dedans, ne vous inquiétez surtout pas! J'arrive à la rescousse avec un baume à mettre sur vos petits cœurs meurtris. 

J'ai vu passer plusieurs satires en réponse à cet effroyable mouvement, mais Confused Cats Against Feminism – des chats un peu mêlés qui ne comprennent pas POURQUOI DIABLE auraient-ils besoin du féminisme (???) –, remporte définitivement la palme de la meilleure réplique ever. Je vous laisse le constater ici :
 

 

 

N'est-ce pas la chose la plus awesome que vous aurez vue aujourd'hui, au cours de votre navigation sur les eaux MAGNIFIQUES ET TERRIBLES de l'Internet?

Je ris jaune, parce que malgré les nombreux reproches qu'il essuie, le mouvement Women Against Feminism ne cesse de gagner en popularité. Le pire, c'est que ça prend racine dans de la grosse ignorance crasse. Qu'on se comprenne bien : le féminisme a beau ne pas être exempt à la critique, les commentaires de ces femmes n'en deviennent pas plus pertinents. 

En partant, une grosse majorité se dit pour l'égalitarisme aka SONT FÉMINISTES. Doit-on rappeler que le féminisme, par définition, prône l’égalité des droits politiques, économiques, culturels et sociaux pour tous?
 

Bien entendu, la plupart de ces femmes pense que féminisme = misandrie. Il y a aussi celles qui décident de rester à la maison et/ou aiment se faire catcaller dans la rue (par exemple), et qui pensent que ça devrait être notre désir à toutes. Et qui n'envisagent surtout pas l'éventualité où elles pourraient, un jour, vouloir se donner le droit de changer d'idée...
 

Mes préférées, toutefois, demeurent celles qui NE SE SENTENT PAS DU TOUT OPPRESSÉES, OK?! Celles-là mêmes qui jouissent des privilèges... dont elles bénéficient grâce au travail des féministes qui les ont précédées. Et qui ne réalisent pas non plus que toutes les femmes ne naissent pas dans' ouate à chances égales.

Ce qui me fâche par-dessus tout, c'est que ces femmes portent un coup terrible à un mouvement qu'elles détestent pour des raisons complètement erronnées qui sont a) au mieux stupides, b) au pire toxiques. Pendant ce temps, les féministes continuent de passer pour un bloc monolithique de croqueuses d'hommes. Et de prêcher à des converties, comme moi ici!

Mais coudonc', on fait comment pour les rejoindre ces femmes-là? Pour leur parler un peu, leur expliquer. Je voudrais juste faire de quoi pour me débarraser du maudit sentiment d'impuissance qui me hante quand je vois des affaires comme ça. Ughhh.
 


Crédit : Reaction Gifs
 

Vous en pensez quoi, vous autres, de toutes ces femmes (ET DE CES CHATS, ne les oublions pas) qui affirment haut et fort ne pas avoir besoin du féminisme?

Plus de contenu