Trouver le soutien-gorge de sport parfait, c'est possible !

Crédit photo: theglobeandmail.com

La semaine dernière, j’ai dû me rendre à l’évidence : mon linge de gym est en loques. Mes camisoles sont décolorées. Le fond de culotte d’un de mes leggings est déchiré. Quand je fais des squats, j’ai l’air d’une gueuse qui présente ses ladyparts.
 

Crédit photo : giphy.com

Surtout, je suis à court de soutifs. Pendant longtemps, pour m’entraîner, j’ai combiné un vieux soutien-gorge pas sport pantoute avec des camisoles de « support » du temps de l’Antiquité mon bacc. Mais le tout s’est tellement étiré que c’était rendu à frotter au moindre mouvement. Résultat : non seulement il y avait des séismes de magnitude 10 (oui, 10) dans la région de mon buste, mais j’ai récolté des ampoules de côté de boobs.

Si ça c’était pas un cue pour que je me dise que ÇA VA FAIRE (en CAPS, à part ça), je me demande bien ce qui l’aurait été.
 
Alors samedi, je suis partie en quête du parfait soutien-gorge de sport : l'armure confo et pas trop chère qui va empêcher mes longues boules slack, anciennement-D-maintenant-C-peut-être-un-peu-B (#poidsyolo), de tressauter sauvagement à chaque burpee
 

Crédit photo : reddit.com

 
Pour avoir moins l’impression d’y aller au feeling, j’ai consulté cette liste de conseils pratiques. Et voici ce que j’ai repéré, en ordre décroissant de prix et d'impact.
 
 
Le modèle Juno de Moving Comfort
 

Crédit photo : movingcomfort.com

 
Moving Comfort ne niaise pas avec le soutif : la marque a ses propres laboratoires de biomécanique, où des dames courent avec des senseurs sur le buste. Les produits sont conçus pour rester résistants au-delà du niveau d’impact prévu. 
 
Le soutien-gorge Juno est fait fort : il contrôle le boobpocalypse l'enthousiasme pendant la course intense ou les bootcamps cray plein de sauts. Je l’aime parce qu’il compresse X1000 tout en moulant bien, et qu'il combine agrafes et racerback. Pas de danger qu’il se détache tout seul, comme mon dernier, et que je sois obligée de me gosser dans le gilet devant Guy A. Lepage qui fait de la corde à danser. Oui, ceci est arrivé pour vrai.
 
En plus, ce soutien-gorge a gagné un Women’s Fitness Award en 2013. T’SAIS.
 
 
L’Alpine Bra et l’Impulse Bra de Lolë
 

L'Alpine. Crédit photo : lolewomen.com
 
L'Impulse. Crédit photo : lolewomen.com

 
Ah, Lolë. Si confo. Si efficace. Si beau.
 
L’Alpine et l’Impulse, fabriqués en nylon et en élasthane, sont un peu moins cuirassés que le Juno, mais ils soutiennent quand même super bien – surtout l’Alpine. Et ils ont plein de petits détails cool : le dos, les coutures, les courroies d’ajustement... Ça me donne presque envie d’être assez à l’aise pour ne rien porter d’autre quand je pousse de la fonte pour oublier la honte, comme Jonathan Painchaud m'entraîne en salle. Je suis pas rendue là encore.
 
En passant, ils sont en solde à 40 %. Just sayin’.

Les soutiens-gorge C9 par Champion
Je ne vais pas souvent chez Target, mais j'avoue que le choix de vêtements d'entraînement est intéressant. La marque maison, C9 par Champion, fait la job pour les sportives sans le sou, condamnées à regarder la vitrine de Lululemon comme des chatons tristes. Le rapport qualité-prix est honnête et la coupe des vêtements est ben correcte en général.

Ces deux soutifs-là, je les porterais sans hésiter pour un entraînement soft sur les sauts - muscu, pilates, yoga, etc. Je pourrais aussi les combiner à une camisole équipée d'un léger soutien pour quelque chose de plus intense.
 

Soutien-gorge en polyester et spandex. Crédit photo : target.com
Soutien-gorge en coton et spandex. Crédit photo : target.com

Avez-vous des modèles/des marques fétiches? Lesquels?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES