#VERDUNLUV : 8 bonnes raisons (parmi tant d’autres) d’aimer Verdun

J'ai emménagé à Verdun il y a un peu plus d'un an et je m'y plais crissement. Quelque part entre le guide resto quétaine et une copie des articles de ville de la semaine d'Urbania, voici quelques unes des meilleures raisons d'aimer mon hood, cet éternel incompris.
 
Fréjus St-Raphael, 5810 rue de Verdun


 
De loin mon resto de quartier favori, le Fréjus est un peu à l'ouest du centre de Verdun, mais vaut vraiment la peine qu'on y prenne une petite marche. Tout y est frais, très bon et joliment présenté, déjeuner, diner comme souper. On peut y construire sa propre crêpe, ce que je fais compulsivement (poulet-tomates-asperges-cheddar-béchamel. Le Fréjus devrait l'ajouter au menu et donner mon nom à ce combo gagnant), et gros props aux nombreuses et yummy options de brunch en bas de 15 $, bol de latté inclus.
 
Le staff y est d'ailleurs aussi délicieux que la bouffe. Mention spéciale à Karen, copropriétaire, si accueillante qu'elle te donne l'impression d'être dans ton salon ainsi qu’à Bill Paxton, mon serveur préféré du monde entier, tellement fucking charmant que j'suis contente de le voir même avant mon premier café.
 
Sweet Lee's Boulangerie Rustique, 4150 rue Wellington


 
Sweet Lee's était jusqu'à tout récemment établi dans un petit bâtiment au fond d'une cour sur la rue Bourget, à St-Henri. Quand j’ai quitté St-Hen' pour le 'Dun, c'est l'endroit qui me manquait le plus. À ma grande joie, la boulangerie a déménagé dans un plus grand local tout près de chez moi sur la rue Wellington. Victoire! Sweet Lee's, c'est le projet d'un frère, d'une soeur et d'une maman, des desserts à se pitcher par la fenêtre, des scones comme vous n'en avez jamais mis dans votre face et des sandwichs et mets préparés qui vont vous donner envie d'emménager là pour de bon.
 
En bonus, Sweet Lee's partage son nouveau local avec un comptoir St-Henri Micro-Torréfacteur, de très loin le meilleur espresso en ville.
 
 
New Verdun, 5001 rue de Verdun


 
Le néon rouge du New Verdun, qui trône sur la rue Verdun au coin de la 5e, le rend assez dur à manquer. Ce diner vétéran roule vraiment fort pour une raison : la bouffe est parfaite! Qu'on y commande du grec, du chinois, de l'italien ou de la « cuisine
canadienne », on est toujours content. C'est pas de la gastronomie, mais c'est vraiment très bon dans le genre. Spécial shout out aux patates grecques avec la genre de sauce graisseuse au citron. Omnomnomnomnom.
 
Dunkin Donuts, 4501 rue Wellington


 
Riez pas! Ce Dunkin est un vestige d'une époque révolue. Ça doit ben être l’un des derniers au Québec. On y trouve une faune prévisible de vieux maganés dans un décor enchanteur en plastique. Ça reste la seule place où tu peux te pogner un croissant oeuf saucisse fromage et un hashbrown à toute heure de la journée. Pis les beignes sont ben meilleurs qu'au Tim. Oh, snap.
 
Benelux, 4160 rue Wellington


 
Verdun est un dry town depuis la prohibition, parce qu'apparence qu'on y craignait trop les écarts de conduite des saoûlons de la classe ouvrière, pis sans doute aussi à cause de Jésus, j'imagine. Le Benelux est donc la première et la seule micro brasserie du quartier depuis 1875. La bière est bonne, le local est rempli de petits coins cozy où tu peux te faire pogner les cuisses à l'abri des regards indiscrets et y'a un gros écran pour les trippeux de hockey. La bouffe est bonne et pas chère, la terrasse arrière est vraiment jolie et on y trouve mon vieil ami Simon derrière le bar, toujours heureux de vous faire déguster des bières et d'être vraiment beau. Bienvenue aux dames!
 
Le bord du fleuve


 
Sur le boulevard Lasalle, à l'ouest de la rue Beatty, s'étend un parc immense qui longe la rivière jusqu'à forever. On y adore la piste cyclable et le sentier piétonnier, qui sillonnent entre les arbres de ce giga espace vert jusqu'au bout de l'île, pis y'a plein de belles affaires en chemin. Qui a besoin de la Hudson River?
 
L'Hôpital de Verdun, 4000 boul. Lasalle


 
Ok je sais que c'est un peu weird, mais cet hôpital-là a changé ma vie. Tout d'abord s'y trouve mon médecin de famille, surnommé Dr. Love (par le staff, pas par moi), qui fait partie de l'étonnante légion de jeunes docteurs un peu douchy qui ressemblent à des modèles d'Abercrombie & Fitch qu'emploie ce sympathique établissement. On s'y croirait dans un téléroman. En plus, l'urgence est propre, pas une seule civière nulle part, et on n'attend vraiment pas longtemps. Après plusieurs années à Notre-Dame et St-Luc, mettons que je capote un peu.
 
Le Baobab Café, 4800 rue Wellington


 
C'est l'illustre Murphy Cooper qui m'a fait découvrir ce café de quartier, la seule fois où je lui ai vu la face en 3D. Le café y est incroyable, la bouffe est cool et on a exprimé le désir de fourrer avec le smoothie choco-banane de mon amie Kiki. Le décor n’est pas magique, mais c'est grand et surtout, c'est pas un Starbucks. Parlant de Murphy, il fait dire que le site Web de la Promenade Wellington est vraiment tight et super complet.
 
Je vous reviens dans pas long avec une liste des places où il est agréable de brosser en plein-air dans ce charmant quartier que j’ai vraiment, vraiment hâte de voir émerger de l’hiver. Je recrute d’ailleurs pour mon street team; j’vais quand même pas brosser dans des ruelles/parcs/natatoriums toute seule!

(Toutes les photos viennent de mon Instagram, @gabbebe)

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES