Trois façons très cool de porter un blouson très cool

J'ai déjà acheté une chemise noire sans manche InWear. J’ai eu beau la porter à toutes les sauces, la maltraiter dans la laveuse; rien n’y fait, elle est encore super belle. Récemment, InWear m’a offert une carte-cadeau. Ça tombe bien, il me fallait vraiment une paire de jeans parce que mes choix « bas du corps » sont assez réduits. Je ne peux quand même pas me promener juste en joggings, même si c’est super à la mode. Après être tombée en amour avec un jean taille haute, skinny et foncé, je devais me trouver autre chose et c’est là que j’ai vu ce blouson. 

LE BLOUSON PARFAIT.

Josiane m’a convaincue de le prendre (en me l’empruntant le soir même). Comme je ne pouvais pas porter mon acquisition tout de suite, ça m’a permis de faire mes recherches pour trouver comment l’intégrer à ma garde-robe. 

Mon constat : 

  • Il faut prendre la bonne grandeur, juste assez ajusté et pas trop grand des épaules.
  • Une couleur unie ou sobre est plus versatile et peut facilement passer pour un outfit plus chic.
  • C’est facile de tomber dans le sassy si la matière est trop brillante ou métallique.

Niveau 1 : cool sans effort :


La première fois que vous portez un élément un peu hors de votre zone de confort, soyez casual. J’ai des bottes en suède vintage qui ressemble à celles du montage. Elles donnent un petit edge sans être too much. Le chandail parfait vient du Aritzia, Marie-Hélène l’a et le trouve awesome. Les accessoires sont assez basiques. Voilà une bonne façon de mettre le tout en valeur sans se donner l’impression d'être quelqu’un d’autre. 
Détails du montage ici

Too cool for school (ha!) :

Le tartan est à la mode, à ce qui paraît. Ça tombe bien, c’est la trame de mon deuxième outfit. La jupe super féminine et un peu bouffante contraste avec le look plus sport du manteau. Le chandail mou évite de tomber dans les clichés. Pour l’école, je porterais l’ensemble sans le collier et je tournerais les manches du blouson. ET IL ME FAUT UN SAC À MAIN COMME ÇA.
Détails du montage ici.

Années '50 sur les bords :

Pour upgrader cet ensemble, je mise sur les accessoires. J’aime beaucoup les colliers longs qui se mélangent. Les boucles d’oreilles (Eugenie Bee) avec des perles font un beau rappel de l’inspiration années '50. En automne, j’aime rouler mes jeans un peu, question de montrer mes beaux bas dans mes souliers plats. Et voilà le travail. À la fois lady, à la fois fille dans un bike club.
Détails du montage ici

Pis vous, avez-vous un morceau que vous aimeriez porter, mais qui vous fait encore peur? Allez! YOLO.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES