Pourquoi le congé de maternité n'est pas vraiment un congé pantoute

Quand je suis tombée enceinte et que j'ai décidé de garder mon petit, je savais que je n'allais pas avoir un congé de maternité comme tout le monde. Je vivais déjà une situation particulière, car j'étais étudiante et travailleuse autonome, mais je me doutais jamais que ça pouvait être pire...

Je ne savais pas que prendre ma douche allait devenir un luxe. Je ne savais pas que je n'aurais plus jamais le temps d'aller aux toilettes, pour de vrai. Je ne savais pas que #lesgens allait me mettre autant de pression. 

Dans le fond, je me criss vraiment de ce que les gens pensent. J'avais déjà deux bulldogs avant d'avoir un kid. Je n'ai jamais pu manger sur mon plancher. Ça tombe bien parce que ça ne sert pas vraiment à ça. 

C'est juste que ça me gosse tellement de me faire demander pourquoi je n'ai pas eu le temps de faire telle ou telle chose. PIRE, de me faire dire « si tu faisais les trucs au fur et à mesure, ça ne s'empilerait pas ». 

J'AI MÊME PAS LE TEMPS DE FAIRE CACA DANS MA JOURNÉE. IMAGINE SI J'AI ENVIE DE PLIER MON LINGE TOUT DE SUITE. BEN NON.

Mes priorités ne sont pas le ménage. En premier, y'a l'enfant qui doit dormir, manger et avoir les fesses propres. Après, je dois essayer de manger, me tirer du lait et lire mes courriels. Pendant ce temps-là, je vais sur Internet pour passer le temps parce que parler à une petite affaire qui ne te répond pas, ça devient aliénant (mais c'est vraiiiment cute). Ensuite, si je suis chanceuse, je peux prendre ma douche, m'occuper de moi et far away après, je fais mon ménage. Ah! Et je dois travailler!

Un CONGÉ de maternité, c'est un mot très mal choisi. Ça fait du bien d'en parler. Oui je suis heureuse, oui, je ne regrette rien, mais osti que c'est pas facile des fois.

Fait que j'ai noté quelques trucs pour passer au travers de ces premiers mois fous : 

  • Ne pas me lever à une heure fixe : ça sert à rien pour le moment, je me lève quand le petit se lève et je me couche en même temps que lui pour sa sieste du matin.
  • Prendre sa douche le soir : ça enlève cette tâche à faire le jour.
  • Se dire que c'est pas grave si ça traine : parce que #lifeasti.
  • Demander de l'aide : ça veut dire inviter ses amies à la maison le soir, leur faire à souper et plier du linge en gang. C'est vraiment le fun pour potiner!
  • Prendre une bière : une bière de temps en temps, ça fait vraiment du bien. Le truc c'est de se tirer du lait avant ou une heure après. 
  • Se dire que c'est tough, pis que c'est normal!

Je vous invite à venir jaser du non-congé de maternité avec moi et d'ici là, y'a tu quelqu'un qui veut m'aider à plier du linge?! HAHA.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES