Ça fait deux samedis que mon petit chum est parti et ça fait deux samedis que je passe du temps avec notre collaboratrice Camille. On appelle ça nos soirées not yolo, qui consistent à faire des activités relax, sans alcool et qui finissent relativement tôt! YAY! MALADE!

On est ben fans de ce qui se fait sur Buzzfeed. Ce site est un très bon résumé de ce qui se passe dans le monde/dans l’internet/pis toute. On regardait ce qui s’était fait de neuf sur le site quand j’ai vu l’horreur :

Un moratoire sur Nasty Gal comme référence de la mode OU un moratoire sur les 90's, SVP. MERCI.

HOW COME? NON. PLEASE. ARRÊTEZ. C’EST PU LE FUN, LÀ. C'EST PAS TOO AWESOME TO RESIST, C'EST TANNANT.

 

Je n’ai jamais été la plus fervente du retour des 90’s. Ça me gosse au plus haut point. J’ai déjà vécu les 90’s (comparativement à tous les cool kids de Tumblr qui sont nés en 1995) et dans ma tête, ce n’était pas vraiment l’heure de gloire de la mode. Une inspiration grunge actuelle, c’est cute, mais trop, c’est comme pas assez.

Les all-over prints de bonhomme sourire, je trouve même pas ça assez ironique pour trouver ça le fun. ON DIRAIT JUSTE UN DÉGUISEMENT.

Rajoutons à ça que la plupart des fervents de cette tendance se disent tous : « OMG THE 90’s WERE LIKE THE BEST YEARS EVER, I’M SOOOO LISTENING TO NIRVANA RIGHT NOW. NO FUTURE. DAH. » (Oui, dans ma tête, toutes les personnes qui aiment cette tendance-là parlent en anglais ou essaient de le faire avec l’accent le plus ennuyeux de la Terre.)

Je sais que la mode, ça fonctionne par exagération : on commence par être sceptique de la tendance, on l’adopte, du monde exagère, ça exaspère les autres et la tendance meurt parce que finalement, elle ne revendique plus rien. Et là, on est au bout du processus.

Et Nasty Gal, c’est tellement overhyped. Ça ne révolutionne rien du tout. C’est prévisible et cher. Ce que le site offre semble juste être des copies ridicules de tout ce qui a déjà été fait.

Je suis vraiment désolée si j’ai l’air de la vieille uptight, mais c'est devenu ridicule. C’est aussi pire que les filles qui se pensaient dans l’Upper East Side après avoir écouté 3 épisodes de Gossip Girl. Les 90’s, je vous jure que c’était pas si le fun. L’économie était de la marde, les babyboomers avaient toutes les jobs (... et ça dure encore aujourd'hui) et Internet était lent en estie. 

TL;DR : le retour de la mode nineties est trop présente, c’est pas vraiment réfléchi et c’est idolâtré pour rien. En plus, c'est un peu comme si ça s'était passé hier.

Fait que, on peut-tu prendre une petite pause?

P.-S. : Vous trippez 90's? Je vous aime tout autant. Je fais juste me servir de ma tribune pour me vider le coeur. No offense, personne. No future!

Plus de contenu