Petit topo sur les fibres synthétiques bonnes pour l’hiver.

Premièrement, je m'excuse d’avoir manqué à ma parole de publier ce billet la semaine dernière : avec le redoux auquel on a eu droit (miss you REDOUX), je ne voyais pas la pertinence de le mettre en ligne. Mais bon, Dame Nature a décidé de nous fouetter avec deux semaines de grand froid, alors j'arrive à la rescousse.

Il est vraiment difficile d'écrire un billet qui comprendrait toutes les fibres synthétiques, parce que (pardonnez-moi l’expression) il en existe une chiée. Ceci étant dit, pour avoir travaillé pendant deux dans comme acheteuse pour des magasins de sport d’hiver, je peux être un bon guide et démêler les meilleures fibres pour combattre le froid.

 

Polyester

Le polyester est un dérivé du pétrole, mais il est souvent issu d’un processus de récupération du plastique. Il faut penser que le coût de revient (AKA coût pour les producteurs) n’est pas super cher non plus et, comme c’est une fibre synthétique, le polyester peut prendre mille formes utiles en hiver.

Mes préfs' :

· Le polar (toutes ses déclinaisons).

· Un excellent substitut à la laine.

· Toutes les combines et vêtements de sport.

Tout dépendamment de comment il a été conçu (la fibre est mince, grosse, creuse, plate, longue ou coupée), le polyester prend les caractéristiques de son type de tissage ou de tricot. Ce qu’il faut retenir, c’est que le polyester n’est pas vraiment bff avec la sécheuse. Bien entretenu, il gardera sa forme et sa couleur forever (SVP les vêtements en shiny polyester, c’est dég' et ne portez plus jamais ça.)

 

Acrylique

L’acrylique est le warrior des fibres synthétiques : comme le polyester, il prend une multitude de formes. Mais lorsqu’il est utilisé dans un mélange textile, il donne des propriétés incroyables comme l’infroissabilité, le séchage rapide, la résistance à l’abrasion et au boulochage (le beau mot pour dire que ton chandail fait des chmus).

Les formes les plus utilisées en mode sont :

· Substitut de la laine dans les vêtements bas de gamme (chandails, manteaux, pantalons).

· Pour la fabrication de la fausse fourrure.

· Les tuques magiques pas chères (celles qui ne rendent pas les cheveux statiques).

 

Les autres fibres synthétiques n’ont pas d’utilité notable dans les vêtements d’hiver. En passant, évitez la rayonne en tout temps parce que c’est un peu la pire matière à porter : elle ne garde jamais sa forme, peu importe le prix payé...

Je voulais aussi vous parler rapidement de deux-trois isolants vraiment awesome pour les manteaux d’hiver.

 

Thinsulate/Thermolite :

Pour son prix (AKA pas trop cher), le thinsulate fait la job, comme on dit dans le métier. Le thermolite est habituellement un peu plus dispendieux. Les deux sont les isolants les plus utilisés et sont un gage de chaleur. Faites juste attention à l’épaisseur du manteau (contrairement au duvet, il n'y a aucune mention du nombre de grammes), car plus il y en a d'épais, plus l’air contenu dans les fibres fera que vous allez avoir chaud.

Le Gore-Tex :

Les gens (#lesgens) pensent que le Gore-Tex est l’Eldorado qui va leur permettre de passer au travers de l’hiver. Malgré ses propriétés extraordinaires (il est autant utilisé par les astronautes que dans le domaine biomédical), cette matière n’apporte aucune chaleur. Je répète : AUCUNE. Elle a la propriété de vous garder au sec (parce qu’elle laisse passer les microparticules de sueur mais pas les méchantes gouttes d’eau), mais c’est tout. À moins de faire vraiment beaucoup de sport, ça ne sert pas à grand chose de dépenser ses précieux bidous là-dedans. La seule affaire vraiment le fun, c’est que le Gore-Tex devient le bff du duvet quand vient le temps de s'acheter un manteau en duvet (qui va aussi servir à faire du sport).

 

Voilà! J’espère que ça va vous aider! Dites-moi dans les commentaires s’il existe de nouvelles fibres synthétiques magiques pour l’hiver, ça intéresse la folle aux fibres qui sommeille en moi!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES