« Capitaine Fantastique » ou le film qui a changé ma vie

Crédit photo: Photographie/MattRoss&Productions « Capitaine Fantastique » ou le film qui a changé ma vie

Il était une fois, un film nommé Capitaine Fantastique.

Je manque de mots pour décrire la beauté de cette histoire. Cette merveille nous fait découvrir une famille vivant en marge de la société, dans les profondeurs de la forêt.

L’amour profond qui unit Ben Cash et sa femme Abigail les a transportés vers la spiritualité authentique de la nature et le journey d’une existence à suivre le cycle de la vie. Tout le contraire des comportements contrefaits et conventionnels de notre société.

Être proche de la nature et de ses valeurs, comme eux le sont, donne envie de vivre que de jardins colorés et devenir bohème.

Leurs six enfants, qui vivent dans la nature depuis l’état de bambins, sont marginaux dans la plus sublime des manières. Ils sont si inspirants avec leurs âmes cultivées et leur sensibilité, ils connaissent autant de sujets que d’étoiles dans le ciel, sont débrouillards face aux situations les plus périlleuses et sont aussi chaleureux et ardents que du feu.

Être ouvert d’esprit et intéressé à apprendre, comme eux le sont, donne envie de courir à la bibliothèque et de dévorer tous les livres présents.

Après la mort de leur mère, la famille Cash se rend à ses funérailles ; ce deuil les transportera donc dans la société laide qu’ils avaient quittée depuis de nombreuses années, celle issue du capitaliste et du pouvoir.

Être hors des constants stimulants technologiques et des angoisses quotidiens contemporains, comme eux le sont, donne tellement envie de se construire une cabane dans le coin le plus reculé et de contempler la magnificence de la nature.

Les liens extraordinaires entre les six enfants authentiques et leur père dévoué sont si émouvants que des rivières me coulent sur les joues lorsque j’y pense trop longtemps. L’honnêteté qu’ils emploient l’un envers l’autre est incroyable. Dans cette famille, il n’y a pas d’abeilles qui butinent des fleurs!
Être proche de son entourage, comme eux le sont, donne envie de se révéler aux autres et d’être vulnérable face à nos êtres aimés.

Même avec les connaissances qui font de cette famille des prodiges, les enfants sont pourtant perdus dans le vrai monde et inadaptés socialement.

La remise en question de ses racines et ses valeurs, comme eux le font, donne envie de créer ses propres croyances et de se découvrir.  

Tout dans ce film me donne envie de danser pieds nus. Tout dans ce film m’émeut à me serrer le cœur. Tout dans ce film me donne envie d’ouvrir les horizons de mon esprit. Tout dans ce film réveille l’essence de l’être humain.

Tout dans ce film n’est ni noir ni blanc, ni héros ni méchant, c’est seulement des gens imparfaits qui tentent d’être bons et de trouver leur voie. 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES