À mon amie anxieuse : tu es forte

Crédit photo: Joanna Nix/Unsplash À mon amie anxieuse : tu es forte

Ma belle amie, pense qu'elle est « folle », que ça va empirer, qu'elle s'en sortiras jamais. Je sais aussi que la vie est injuste. Pourquoi elle doit se battre chaque jour avec ces pensées obsédantes? Pourquoi elle s'inquiète constamment, surtout quand il n'est pas à côté d'elle? Pourquoi elle se met autant de pression pour être parfaite dans toutes les sphères de sa vie? C'est vrai que c'est difficile à comprendre, surtout quand on regarde le monde autour de soi, qui semble bien plus serein.

J'ai envie de lui dire non, tu n'es pas folle, mon amie. Tu souffres, mais tu es tellement forte. Je sais que la vie, pour toi, c'est une marche de plus que pour les autres. Je sais que t'es tannée d'être paralysée par ces inquiétudes qui tournent en boucle dans ta tête. Je sais que tu ne comprends pas qu'il comprenne si peu. Mais ce n'est pas qu'il n'essaie pas, et tu le sais. Je sais que parfois tu te demandes si vous seriez mieux séparés. Mais je vois aussi tes efforts pour garder la tête hors de l'eau, pour te raisonner.

Je vois combien tu veux vivre, mon amie, et tellement fort. Je vois que tu ne veux pas te résigner, te noyer dans ces pensées qui essaient de t'aggriper. Tu vas chercher de l'aide, tu te donnes tous les moyens possibles pour vaincre ces craintes qui te rongent le cerveau, et tu m'impressionnes.

Je sais que c'est injuste, belle fille, mais je suis certaine que c'est tombé sur toi parce que tu as tout ce qu'il faut pour être plus forte que ce monstre-là qui t'habite. Ça peut paraître comme une parole creuse, facile à dire, mais c'est vrai. Tu continues là où d'autres se seraient écroulés bien avant.

Je t'aime, mon amie, et je voudrais tellement t'aider à aller mieux. Je fais mon possible, en tentant de te rationnaliser quand tes pensées tournent en rond, en t'écoutant quand il le faut, mais je sais que c'est bien peu. Je ne m'inquiète pas pour toi, parce que je sais que tu sauras les faire taire, ces pensées intrusives. Je le sais parce que je te vois aller et je te trouve merveilleuse. Tu as une volonté de tornade et je suis sûre qu'il n'y aura rien pour en venir à bout. 

Je serai toujours derrière elle, à lui rappeler tout ça, surtout pour une battante de son envergure.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES