Êtes-vous fidèle... à votre coiffeur?

Crédit photo: Nick Demou/pexels Êtes-vous fidèle... à votre coiffeur?

Jusqu’à il y a quelques années, mes cheveux n’avaient été confiés qu’à deux personnes. Mes deux coiffeuses depuis plusieurs années. Pour moi, c’était impensable de passer à quelqu’un d’autre. J’avais toujours eu de beaux cheveux et je savais qu’elles sauraient quoi en faire. Je ne voulais pas risquer un désastre. Bref, je m’en suis toujours tenue à ces deux personnes qui savaient ce que je voulais sans même que j’aie à trop parler.

Puis, j’ai eu un moment de ma vie où j’ai risqué une coiffeuse qui recherchait des modèles gratuits. J’avais peu d’argent, j’étais étudiante et j’avais grandement besoin d’une coupe de cheveux. L’expérience a été si incroyable que c’est devenu ma coiffeuse pour quelques années. C’était bien plus pratique car elle était dans mon quartier également. Puis, horaire serré oblige, j’ai été plusieurs mois en grand besoin d’une coupe de cheveux. J’ai déménagé et je n’ai jamais reçu ladite coupe nécessaire.

C’est ainsi que, une fois déménagée, je me suis lancée à la recherche d’une autre coiffeuse. J’étais très inquiète de ne pas trouver quelqu’un qui saurait répondre à mes besoins, qui saurait me coiffer adéquatement.

J’ai été incroyablement satisfaite par cette inconnue. Je suis arrivée et elle s’est tout de suite mise à analyser mon cheveu. À vérifier la texture, la composition et si la coupe que je demandais conviendrait à leur composition. J’y suis allée facile, car j’ai pris une vieille photo de moi et j’ai demandé exactement la même coupe. Mais je suis certaine qu’elle aurait su me dire si ma coupe ne convenait pas à mon cheveu et trouver une alternative.

Je suis sortie de là certaine de vouloir y retourner. Vous m’auriez demandé il y a quelques années si j’oserais confier mes cheveux à une inconnue. Aujourd’hui, je suis bien contente d’avoir osé y aller. Il est certain que la relation de confiance doit se bâtir dès le départ. Dans les deux cas, les personnes ont su me demander réellement ce que je voulais et prendre le temps de bien observer mes cheveux avant de se lancer. Elles se sont assurées que ça convenait avant d’aller de l’avant. Il est certain que je n’aurais pas aimé rencontrer une coiffeuse qui me traitait comme sa cliente des dix dernières années et qui assume ce que je veux et qu’elle connait mon cheveu. En espérant que dans dix ans, je n’aurai plus besoin de parler avec elles également. Je suis contente de l'avoir fait car j'ai maintenant deux nouvelles coiffeuses, mais il est certain que les échanger sera également différent. 
 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES