Le 31 janvier, Bell Cause pour la cause

Crédit photo: Bell Cause pour la cause/Facebook Le 31 janvier, Bell Cause pour la cause

Ton Petit Look s’attarde beaucoup à la démystification des troubles mentaux, car, au final, rares sont ceux et celles qui peuvent affirmer ne pas être touché.e.s par la maladie mentale, que ce soit de près ou de loin.

Reconnaître son trouble mental est une très belle étape vers la guérison. Par contre, tout ne s’accomplit pas de cette manière! Souvent, la thérapie (de groupe ou individuelle) et/ou la prise de médicaments sont nécessaires pour aller mieux. 

Rappelons-nous que les coûts d’accès aux psychologues sont élevés (environ 100 $/séance) et que les services des centres hospitaliers ne sont pas offerts à tous.tes. Personnellement, j’ai beaucoup de chance, car j’ai été admise dans un programme hospitalier spécialisé en troubles de la personnalité limite. (Aux personnes qui se sentent interpellées, je vous conseille vivement de communiquer avec le centre de santé le plus près de chez vous. Ils ont des mines d’information à partager dans les thérapies de groupe!). Cette chance m’a été accordée grâce à ma motivation extrême d’arriver à être fonctionnelle dans mes relations sociales et professionnelles. Par contre, je suis pleinement consciente du découragement que peut nous apporter la maladie mentale. Quand ça ne feel pas, des fois, on a le goût de tout lâcher.

C’est pour ce genre de moment que Bell Cause pour la cause apparaît. On initie le dialogue, on aborde nos problèmes et nos solutions, on discute tout simplement en ayant quelque part au fond de notre tête l’image de quelqu’un qui souffre d’une maladie mentale. Le positivisme, la compréhension et le dialogue sont absolument essentiels à la guérison ou, du moins, à la diminution des symptômes de la personne qui souffre.

Je pense donc qu’il est absolument louable de participer à Bell Cause pour la cause #BellCause, car ils offrent 0,05 $ par texto et appels, pour les abonné.e.s mobiles de Bell, pour chaque tweet contenant le #BellCause, pour chaque visionnement de leur vidéo, pour l’utilisation des filtres Snapchat et Facebook de Bell Cause pour la cause.

C’est un petit geste tout simple qui aura un impact direct, ou indirect, sur une personne qui souffre d’une maladie mentale.

Faites donc vos plus belles faces Snapchat dans le feed des commentaires avec le filtre de Bell Cause pour la cause, question de faire sentir à ceux et celles qui sont dans le besoin qu’on est là. 

Il y a toujours quelqu’un qui sera là!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES