Non, je n'ai pas changé à cause de lui

Non, je n'ai pas changé à cause de lui

Il y a quelques années, j’ai vécu une relation malsaine qui m’a enlevé le peu de confiance en moi-même que j’avais difficilement réussi à amasser au fil du temps.

Je travaille depuis ce moment à retrouver cette estime perdue et ce n’est pas du tout facile. En fait, c’est aussi facile que de comprendre Inception : ça m’a pris au minimum trois écoutes et je ne suis toujours pas certaine d’avoir bien saisi.

C’est donc très frustrant lorsque des personnes de mon entourage me disent que je suis passée de petite fille à femme épanouie avec mon nouveau copain, qu’il m’a transformée et que je ne suis plus la même personne grâce à lui. Ce copain-là est merveilleux, je vous rassure. Mais le fait est que, tout ce qui fait que je ne suis plus la même personne qu’avant, mon nouveau style, mon plus ou moins contrôle sur mon stress (enfin, j’essaie fort), mes opinions, en bref, un peu de tout, ça ne vient pas de lui. Ça vient de moi.

Ça vient de moi qui m’efforce d’accepter mes complexes et qui me trouve maintenant jolie dans des robes à bretelles. Ça vient de moi qui ai finalement compris ce que veut dire « être féministe » et qui n’ai plus honte de déclarer que je le suis, qui n’ai plus peur d’être indépendante. Ça vient de moi qui ai découvert que certains de mes défauts blessent parfois les gens que j’aime et qui essaie de diminuer leur impact. Et plein d’autres choses.

Qu’on attribue mon travail personnel à mon copain me fait sentir que mes efforts sont diminués et que si je n’avais pas été avec lui, j’aurais été inférieure à ce que je suis aujourd’hui. Que pour évoluer, il me fallait absolument quelqu’un d’autre, sinon ce n’est pas valide.

Bien sûr, il y a eu plusieurs moments où le support inconditionnel de cet homme merveilleux m’a permis de mieux me concentrer, de passer plus vite à travers des instants difficiles, mais tout ce que j’en ai retiré, ce qui m’a rendue plus forte, je me le dois. Comme je l’ai dit, il était là pour me supporter, pas pour me changer.

J’ai déjà essayé de modifier ma personnalité pour quelqu’un parce qu’il me faisait sentir que je n’étais pas assez bien, que les épreuves qu’il subissait étaient de ma faute et parce que je voulais lui plaire. Je dois avouer que c’est une, sinon la plus grosse des erreurs que j’ai commises jusqu’à présent. Je me suis juré que je ne le referais pas et je me suis écoutée. Si je suis un petit peu plus épanouie aujourd’hui que je ne l’étais avant, c’est parce que j’ai moi-même effectué les efforts nécessaires pour le devenir. Et cela parallèlement à ma relation, pas en raison de. 

Je suis une personne à part entière en dehors de mon couple et j’essaie de faire évoluer cette personne chaque jour.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES