5 petits plaisirs à savourer en solo

Crédit photo: Annie Spratt/Unsplash 5 petits plaisirs à savourer en solo

Ce sont les choses simples qui font la différence. Voici donc une énumération de choses simples à faire en solo quand il semblerait que le moral est allé prendre une pause sur une île d’Hawaï. Dans ce cas-là, au lieu de maudire la neige, la job, la vie, le trafic, pis toute, prenez un crayon, regardez tomber les flocons et prenez bien note de toutes ces petites choses gratuites qui réjouissent le cœur sans avoir à débourser un sou. #LesPetitesChoses

Voici ma liste (non exhaustive) :

Boire du jus d’orange dans une coupe à vin
Parce que c’est le fun. C’est un super trick à jouer à votre cerveau qui s’imagine que vous sirotez vraiment un verre de vin ou un mimosa. La dopamine et la sérotonine, ces fameuses hormones du bonheur, s’activent et font la danse du soleil dans votre tête. Pour moi, ça marche à tous les coups.

Crédit : Giphy

Humer l’odeur de Bounce en sortant le linge de la sécheuse
C’est l’auteure Kim Thuy qui me l’a fait remarquer la première fois. Elle confiait en entrevue ou dans un de ses livres (je ne me souviens pas très bien) que lors d’un séjour de plusieurs mois à l’étranger, c’est ce qui lui avait le plus manqué. J’ai trouvé ça curieux. Puis en y pensant bien, j’ai réalisé que moi aussi j'aimais ça. Humer mon linge en le sortant de la sécheuse, laisser l’odeur parfumer mon chez-moi. J’aime la brise qui, par beau temps, me ramène en plein dans les narines l’odeur de ces feuilles assouplisseuses de tissus. Bon alors? Une brassée et après on sniffe nos bas?

Pour tous mes Montréalais.ses out there vous savez déjà de quoi je parle…
Quand vous êtes dans le métro, que vous venez de manquer votre rame, mais qu’une minute plus tard un wagon Azur arrive lentement sur les rails précédé de son swag futuriste. Juste à le voir, le sourire me monte aux lèvres. Pas vous? Ça, ça commence bien une journée!

Crédit : fsavaria/Instagram

Manger un déjeuner pour souper
J’adore déjeuner! Et ce n’est pas nécessairement obligé d’être fancy. Des fois, quand je rentre de ma journée de travail crevée ou que j'ai donné tout ce que j’avais à mon dernier examen de mi-session, la dernière chose que j'ai envie de faire, c’est de cuisiner. Dans ce temps-là, je verse du lait dans mon plus beau bol et j'accompagne le tout de mes céréales préférées. Ou encore, je me fais un bon bol de gruau et je me réfugie dans mon sofa devant Netflix sans craindre le jugement de qui que ce soit.  

Crédit : oatbox/Instagram

Prendre une bonne marche sans but précis pour redécouvrir votre quartier
Pensez-y, ça fait combien de temps que vous habitez là? Un mois ou deux? Trois ans peut-être, même plus? Peu importe, vous faites sûrement le même trajet en rentrant chez vous ou en allant faire l’épicerie. Je n’aime pas la routine. J’ai aussi lu quelque part qu'on a l’impression que la vie est moins plate quand on emprunte un chemin différent pour se rendre à l’école ou au travail et qu'on se laisse plus surprendre par les hasards de la vie. Moi j’aime bien descendre à un ou deux arrêts de métro de chez moi et marcher… longtemps parfois. Rentrer dans une nouvelle boulangerie, jaser avec la proprio, ressortir avec des trouvailles. Décider de monter le Mont-Royal un dimanche après-midi, juste parce que… C’est aussi simple que ça. Prenez votre auto conduisez sans but précis, puis stationnez, marchez, respirez et écoutez la vie qui bat en-dedans de vous. Je vais m’arrêter avant que ce texte devienne ésotérique mais vous avez compris le principe. J'aime trouver du plaisir dans les choses toutes simples.

Crédit : mielmielmielmielmielmiel/Instagram

À quoi ressemblerait votre liste? 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES