Chanteuse ou top modèle? : la pression sur les jeunes chanteuses

Crédit photo: SunKids/Shutterstock Chanteuse ou top modèle? : la pression sur les jeunes chanteuses

Je suis chanteuse. Non, je n’ai pas d’album à mon nom et, non, je n’ai pas fait La Voix #LâchezMoi, mais je chante et je suis douée. En fait, j’ai fait ça de ma vie durant plusieurs années pour différentes productions. Certaines que j’ai adorées et une en particulier qui m’a détruite.

J’ai toujours été une belle fille. Je n’ai donc jamais eu de difficulté à me faire engager dans les fameux bands corpo Top 40 (reprises de chansons célèbres où les artistes chantent et dansent en personnifiant de gros noms de la musique). Avec les costumes à paillettes, les minijupes et les faux cils, je cadrais comme jamais. Seulement, je n’ai jamais été mince comme une barre. J’ai toujours eu des seins et des hanches, et les autres membres du band ne cessaient de me le rappeler à coups de : « Fais attention, tes costumes ne te feront plus » ou encore « Si j’étais toi, je me mettrais au régime », etc. Ils m’ont tellement joué dans la tête qu’après quelques mois, je me sentais laide et mauvaise pour la première fois de ma vie. J’ai alors commencé à être très malheureuse.

Il y a même eu une période où je pleurais chaque soir dans ma chambre d’hôtel. J’ai alors porté plainte au big boss pour lui faire part du harcèlement que je vivais. Il m’a répondu : « Si t’es pas contente, t’as juste à partir. J’ai une pile de CV de filles qui veulent juste prendre ta place. » Je me suis alors rendu compte que ce qu'on attendait de moi n’était pas d’être une bonne chanteuse, mais plutôt d’être aguichante, sexy et de me la fermer. Deux semaines plus tard, je perdais ma job. Ces gens-là ont réussi à me faire sentir comme un vrai déchet.

J’ai pris 30 livres aujourd’hui. 30 livres qui mettent un mur immense entre les bands glitters et moi #FatShaming. 30 livres qui m’empêchent automatiquement de me rendre à une simple audition parce que j’ai la chienne. J’ai alors développé une véritable aversion envers mon physique. Je me regarde chaque jour dans le miroir en me trouvant laide. Je crois que c’est le pire des sentiments que je ne ressentirai jamais. Je n’ai plus confiance en moi comme avant. Mon anxiété a augmenté en flèche et j’ai même eu recours aux antidépresseurs par la suite. Partout, on me dit que je DOIS me trouver belle. Que peu importe mon nouveau poids, je DOIS apprendre à m’aimer, mais je n’y arrive pas et, ce, malgré le fait que j’aie un amoureux aimant qui me complimente jour après jour. Je n’y arriverai peut-être plus jamais.

Je n’ai jamais voulu être un top modèle, je voulais juste chanter.

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES