Faire son propre kombucha, une recette simple et efficace!

Crédit photo: risekombucha/Instagram Faire son propre kombucha, une recette simple et efficace!

Je vous mentirais si je vous disais que le kombucha est une boisson qui m’a tout de suite attirée. En fait, c’est surtout la maman kombucha (le champignon) qui me rebutait pas mal! C’est donc après avoir acheté une quantité incroyable de kombucha de la compagnie montréalaise RISE et parce qu’une amie en faisait (âllo Sophie!) que j’ai décidé de me lancer!
 
Pour ceux qui ne le savent pas, le kombucha est une culture symbiotique de levures et de bactéries qui fermentent à température ambiante grâce au sucre présent dans la préparation. C’est lors de cette fermentation que la mère se nourrit du sucre (oui, c’est vivant!) et le transforme en enzymes, bactéries, acides organiques, etc. Cette boisson pétillante possède donc énormément de bienfaits pour le corps. Elle aide notamment pour la digestion, le renforcement du système immunitaire, la détoxification du foie (surtout en lendemain de veille, comme RISE aime le rappeler sur ses bouteilles, ah!) et encore bien d’autres.
 
Passons maintenant aux choses sérieuses : la fabrication!
 
Je me suis principalement inspirée des recettes de RISE et de Crudessence, mais il en existe beaucoup d’autres, toutes aussi valables!
 
Ingrédients et matériel :

  • 3 cuillères à soupe de thé vert ou noir biologique (j’ai choisi le thé vert Sencha du Japon)
  • 3 cuillères à soupe de la tisane de votre choix (j’ai choisi la tisane Sangria du DAVID’sTEA)
  • 1 tasse et ½ de sucre de canne biologique
  • 4 litres d’eau filtrée (ou de source ou distillée)
  • 355 ml (une bouteille) de kombucha qui servira de starter
  • 1 mère de kombucha
  • 1 contenant de verre de 4 litres
  • 1 morceau de tissu qui respire (ça peut être un papier essuie-tout)
     

Je vous présente ma mère de kombucha. Je trouve que ça ressemble étrangement à une tranche de jambon!
(Notez que les spots plus foncés sont des résidus de thé, c'est normal et ça part à l'eau)
Crédit : Mireille Marchand Martel

Étapes :

  1. Faites infuser tout le thé dans un litre d’eau (pas bouillante, mais quand même chaude); pendant 5 à 10 minutes pour créer un concentré;
  2. Filtrez le tout si nécessaire, puis ajouter le sucre pour le dissoudre;  
  3. Ajoutez les 3 litres d’eau restants;
  4. Ajoutez votre starter;
  5. Déposez la mère sur le dessus.

Voici donc ma préparation après une semaine de fermentation.
Crédit : Mireille Marchand Martel

 
Voilà! Vous n’avez plus qu’à mettre votre tissu sur l'ouverture de votre pot et attendre entre 7 et 14 jours, selon la grosseur de votre mère, car plus elle est grosse et moins vous avez besoin d’attendre. N’hésitez pas non plus à goûter après une semaine, pour voir si le goût vous plaît! Plus vous allez attendre, plus la boisson sera vinaigrée (et remplie de bonnes choses). Quand votre kombucha est prêt, vous pouvez le filtrer une dernière fois pour enlever tous les résidus puis l’embouteiller! Vous pouvez également mettre des morceaux de gingembre directement dans vos bouteilles pour créer encore plus d’effervescence. Entreposez finalement votre mère dans un peu de votre kombucha au réfrigérateur, où elle cessera de fermenter. 
 
Avez-vous déjà fait du kombucha? Allez-vous essayer? 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES