Équilibre d'intérieur : bon pour ta tête ET ton appart'

Crédit photo: www.thequeerish.com Équilibre d'intérieur : bon pour ta tête ET ton appart'

Depuis que le monde est monde Pinterest existe, les grands lofts et grandes pièces font rêver les citadines en nous. On s’imagine y glisser d’un mur à l’autre, avec des bas de laine négligemment enfilés, une longue veste de ~cozy~ sur le dos, un chignon défait à la nuque, un produit Apple dans une main et un chat dans l’autre. Et vers quoi on glisse? Vers son lit, tout de blanc vêtu et partiellement recouvert d’une jetée dans des tons neutres, sur laquelle on aura pris soin de laisser un latte dans un équilibre précaire. #InstagramThatSh*t

 
Ouais, ben… La réalité est toute autre, surtout si, comme moi, vous avez des idées de grandeur, mais un talent pour décorer plutôt limité. Étant très « jeune fille cherche grande pièce peinte en blanc pour y rentrer deux meubles – plantes s’abstenir », je suis contre tout ce qui est accessoire, bibelot, market place chez IKEA, et autres p'tites roches colorées dans un bocal de verre. Résultat : non, ma vie est pas plate, mais mes pièces sont souvent vides et manquent de chaleur.

Crédit : Sorrisniva

 
En essayant de trouver une façon d’humaniser mon salon, j’ai exploré le Web et réalisé qu’il y avait quelques façons de rendre ses pièces frugales moins drabes.
 
De la couleur
On se rappelle de l’appart' technicolor de Catherine B.? Une grande pièce double avec 3 pans de mur à moitié jaune. Je ne vous dis pas que la place est un taudis si on roule uniquement une canne de Sico C-47 blanc naturel sur les murs, mais on n’aurait pas non plus l'impression d’être dans un espace aussi bien dosé.

Les professionnels recommanderont d’utiliser des couleurs chaudes, comme Catherine et son jaune, et même d’oser le rouge, structurant. Si vous avez le pinceau timide, allez-y d’un petit accessoire coloré : une table rouge, un abat-jour dans des tons orangés, un éclairage incandescent décoratif (genre des guirlandes de Noël), un tableau des plaines de Saskatchewan…

Crédit : Schoener Wohnen

 
De la fibre de sol
Ark – on me paierait, que j’me battrais encore pour ne pas laisser entrer de tapis chez nous. Un traumatisme? Peut-être. Je trouve ça beau chez les autres, mais j’ai l’impression qu’un tapis, c’est malpropre. Bien sûr, ça se nettoie. Faut le dépoussiérer, mais justement : pourquoi se bâdrer d’un ramasse-mousses au lieu de se garder le plancher épilé intégral? Parce qu'un beau tapis – comme ceux-là –, ça meuble un espace vide.

Ce qui tombe bien, car j’ai pas mal le nord-ouest à l’air, dans mon salon, et je ne peux ajouter aucun meuble à cet endroit puisqu’on y circule. Donc, si la tendance se maintient, je devrai sous peu ouvrir la porte à de la fibre de sol et gérer mon aversion pour l’objet.

Regarde-moi un peu le tableau
Ma tante est peintre, ma belle-sœur est peintre et le mari de ma mère était peintre. Nous avons toujours eu des peintures accrochées aux murs, posées sur de petites étagères ou empilées dans le garage because plus de place! J’adore les appartements et les pièces où quelques tableaux saisissants donnent le ton, mais je n’ai pas encore bien compris comment choisir le bon tableau, ou plutôt comment marier les styles d’une pièce à l’autre, d’un mur à l’autre (j’y reviendrai dans un autre article, d’ailleurs). Mais une chose est sûre : un tableau ET son cadre peuvent tout changer.

Crédit : design milk

 
Est-ce que je peindrai un mur en rouge? Est-ce que j’achèterai un tapis (frissons)? Est-ce que je vais me mettre à la peinture à l’huile, même si c’est bien difficile? On verra! Pour l’instant, je continue les recherches, en trouvant mon salon ben, ben plate!

Comment ça se fait que certains l’ont, l’affaire, et d’autres moins? Ça vous arrive de trouver que quelque chose cloche dans votre intérieur (de maison) sans savoir quoi y changer? Contez-moi donc ça!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES