Entrevue : l'univers disjoncté de VioleTT Pi!

Crédit photo: Mylène Meunier Entrevue : l'univers disjoncté de VioleTT Pi!

J'aimerais vous présenter VioleTT Pi, l'un de mes artistes québécois préf'. Pour ceux et celles qui hibernent depuis le bogue de l'an 2000, voici un vidéoclip pour vous donner une petite idée!

(Reconnaissez-vous la bassiste?)
 

Comment définis-tu ton style?
J'aime un vêtement lorsque je doute de sa beauté, comme s'il avait une personnalité. Mon style me vient de ce que j'aimerai ou détesterai dans six mois. Soit tu prends ton accoutrement comme une forme d'expression pour t'enrichir ou tu te prends trop au sérieux et tu deviens une caricature banale de toi-même. Ha!

Quelles sont tes plus grandes influences?
Walter Van Beirendonck et Jeremy Scott. Ce sont deux admirables créateurs qui jouent avec les conventions, des anarchistes de dentelle qui se réinventent toujours et des artistes accomplis. Sinon, musicalement : Björk, Korn, Death Grips, Mr. Bungle et Nirvana, parce qu'ils n'ont pas menti.

As-tu reçu l'aide d'un(e) styliste ou t'es seul à définir ton look?
C'est surtout moi. Sinon, j'ai de l'aide de mes ami(e)s et c'est suffisant puisqu'ils sont tous géniaux.

Crois-tu que les vêtements sont aussi importants que la musique? 
Je pense que dans certains projets très esthétiques, l'apparence devient le leitmotiv de toute oeuvre. Par contre, « la beauté » ou la « considération de l'esthétique » sont aussi des concepts à double tranchant. Certaines personnes vont renier un artiste parce qu'il s'habille d'une certaine façon. Que ce soit simple ou complexe, tout ce qu'on voit est réfléchi. Il est beaucoup plus intéressant de voir les efforts de ceux qui essaient simplement de rendre sublime le petit paysage humain dans lequel on vit. L'effort, toujours le petit effort, c'est le secret du sans remords. 

Comment cherches-tu à te démarquer?
Je pense que ma pensée chaotique se démarque sans avoir à choisir de « vouloir être si différent ». Je pense que la différence est une question de connaissances. Plus tu comprends les vêtements que tu aimes, plus tu comprends qui tu es et tes limites... jusqu'à peut-être assumer ta différence, si nous sommes réellement si différents. 

Vêtements de scène versus vêtements dans la vie quotidienne : différents ou les mêmes?
Ils commencent à être différents et ils s'intègrent à ma vie. Je pense que ma copine connaît tous mes personnages...  

As-tu déjà eu des personnes qui t'ont découragé de t'habiller comme tu le fais?
Oui toujours. Je pense que certaines personnes analysent froidement ce qu'une personne porte sans l'intégrer à sa personnalité.

As-tu une anecdote cocasse reliée à ton style?
La fois où moi et ma copine, nous nous sommes habillés simplement pour manger dans un bon restaurant. Elle s'est penchée et a laissé tomber un verre qui a explosé sur le plancher. Tout le monde nous a regardés étrangement. 

Si ça vous tente de vivre l'expérience VioleTT Pi en spectacle, il sera au Cabaret du Mile-End le 21 novembre! Pour la liste complète des spectacles, c'est par ICI!

Et son dernier vidéoclip, pour la pièce « Petite Brooklynn » est d'ailleurs en nomination au MUVI dans la catégorie « Meilleur concept et scénario »! Allez VOTER!

Voici un petit kit de VioleTT-grou-Pi :

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES