Une permanente sans chaleur ni produits chimiques, c'est possible! #YOLO

Une permanente sans chaleur ni produits chimiques, c'est possible! #YOLO

À vrai dire, je ne savais pas trop où je m’en allais avec cette technique de cure-pipes-coiffure. J’avais déjà testé la chose auparavant d’après un tutoriel YouTube (dont j'ai perdu le nom, mea culpa) sur des cheveux crépus. Le résultat était… digne de Brave mitigé. Probablement parce que je n’ai pas les cheveux crépus.
 


Crédits image : Léonie Rosée Choquette

 
Néanmoins, j’ai décidé de retenter l’expérience, mais différemment. Au lieu d’y aller par grosses sections en faisant des torsades, j’ai décidé de me servir des cure-pipes comme de petits rouleaux à friser. Mon inspiration : Bradley Cooper dans American Hustle.


Crédits image : Jmunney's Blog

 
Attention : cette opération nécessite entre 30 et 45 minutes le soir avant de vous coucher, et entre 1 h et 1 h 30 le matin quand vos cheveux sont secs (parce qu’on n’utilise pas de chaleur, on laisse reposer le tout une nuit, voire un peu plus si vous le pouvez).
 
Tout d’abord, j’ai lavé mes cheveux : la technique est plus efficace sur des cheveux mouillés (j'ai pris les photos explicatives un autre jour, avec les cheveux secs, mais vous comprenez ce que je veux dire). Aussi, si vous avez déjà les cheveux frisés (comme dans mon cas), ne lésinez pas sur l’après-shampooing. Friser sa tignasse, même sans chaleur ni produits chimiques, ça assèche un peu le cheveu.


Crédits image : Léonie Rosée Choquette

 
Travaillez de bas en haut, en commençant par la nuque puis en progressant jusqu’au sommet de votre crâne. Comme vous utilisez des cure-pipes, prenez une toute petite mèche à la fois.
 
Pliez le cure-pipe en deux, puis coincez la pointe de vos cheveux entre les deux branches.


Crédits image : Léonie Rosée Choquette

 
Roulez-moi ça jusqu’à la racine. Essayez de garder les cheveux loin des bouts métalliques des branches (parce que ça pogne dans votre crinière, ça fait mal et c’est un cauchemar à enlever). Repliez ensuite les pattes de cure-pipes pour éviter qu’il ne bouge.


Crédits image : Léonie Rosée Choquette

 
Le lendemain matin, défaites les cure-pipes un à un en commençant par le bas du crâne (comme la veille).


Crédits image : Léonie Rosée Choquette

 
Armez-vous de patience : certains cure-pipes sont plus récalcitrants que d’autres. Surtout ne tirez pas violemment sur la mèche… ça reste quand même vos cheveux. Vous constaterez également que vos cheveux auront du spring en sivouplaît.

 


Crédits images : Léonie Rosée Choquette

 

TA-DAM. Sur le coup, je n’étais pas convaincue.


Crédits image : Léonie Rosée Choquette

 
Mais après avoir appliqué un peu d’huile sur mes bouclettes, je me suis sentie revivre. Et investie de swag d’une nouvelle élégance/attitude. Mon propre ‘fro roux. Wow.


Crédits image : Léonie Rosée Choquette

 
Cette coiffure complétait mon costume pour ma soirée à thème, mais ce petit look me plaît tellement que je compte le refaire pour la vie. Je ne le ferai pas trop souvent, par contre, puisque mes cheveux ont tendance à casser…

Cette soirée-là, j'ai eu des tonnes de commentaires, allant de « Tu ressembles à Crusty le Clown » à « J'aimerais manger tes cheveux », en passant par « J'aimerais toucher tes cheveux jusqu'à la fin des temps... je peux en avoir un sac? ». Malgré les quelques remarques taquines, les gens ont trouvé ça ben beau. Et différent.

Je serais curieuse de voir le résultat sur des cheveux qui ne frisent pas naturellement. Qui sera game d’essayer et de m’en donner des nouvelles?

P.-S.: Mes cheveux ont retrouvé leur texture habituelle (bien que plus emmêlés) après une bombe dans la piscine. C'est donc une permanente... temporaire. HA!

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES