Zara et son keffieh pour les fesses font scandale

Zara et son keffieh pour les fesses font scandale

Apparence qu'il n'y a pas qu'American Apparel qui carbure aux scandales dans le fabuleux monde de la mode. Aujourd'hui, c'est au tour de Zara de se mettre dans l'embarras avec un short aux motifs du keffieh. 
 

Petit foulard ira loin
D'abord, qu'est-ce que le keffieh? Le keffieh était la coiffe officielle des paysans arabes, des palestiniens et des bédouins. Associé à la classe rurale, ce n'est que plus tard qu'il devient un symbole de résistance palestinienne. En effet, durant la révolte arabe de 1936-1939, les révolutionnaires palestiniens revêtaient le dit foulard dans l'espoir de passer inaperçus aux yeux des britanniques. Évidemment, l'astuce eut l'effet contraire. Ainsi vêtus, ils devenaient des cibles facilement repérables pour les troupes anglaises. Oupsie. C'est là que la population entière fut appelée à porter le keffieh, délaissant la tarbouche (alors portée par les citadins) pour le foulard. Aujourd'hui la couleur des motifs du keffieh fait référence à des partis politiques et il reste le plus important symbole activiste palestinien.

Un keffieh pour couvrir tes foufounes
Avec le conflit israélo-palestinien, on comprend que l'appropriation culturelle du keffieh par Zara a de quoi offenser la communauté palestinienne. D'un autre côté, je me demande si la réaction n'est pas un peu excessive et est dûe à la gravité du conflit auquel le foulard est lié. Ne vous méprenez pas, je crois tout de même qu'il y a faute et manque de respect de la part de la chaîne espagnole. Sauf qu'il m'est impossible de ne pas penser à cette époque où tout le monde ou presque portait le keffieh. No joke, dans mon jeune temps de vendeuse, on en vendait des tonnes à 10 $ de toutes les couleurs. Et sans sous-estimer la culture générale des clients, je ne crois pas que les gens faisaient le lien entre la pièce de vêtement, sa véritable signification et sa portée idéologique. Encore là, il était porté au cou et non sur les fesses et les hanches. 

Ce qui m'amène à un questionnement. Où trace-t-on la ligne ? Est-ce le fait que l'on utilise le motif sur des shorts qui dérange? Ou plutôt qu'il n'y a aucune mise en contexte sur le site web de Zara? Rien en lien avec le conflit n'y est abordé. Nada. Un mélange de tout ça? Peut-être. 

Je dois avouer avoir ressenti un malaise en voyant la paire de shorts. Le même genre de malaises que je ressens quand je vois une main de Fatima (Khamsa) sur un t-shirt. C'est bien que notre héritage culturel voyage, brise des barrières, etc. Vive l'ouverture d'esprit pis toute, mais c'est aussi le fun que cet héritage-là garde sa symbolique et se fasse connaître en tant que tel, et non comme un simple design, aussi trendy deviendra-t-il.

Et vous, qu'en pensez-vous? On capote pour rien ou pas? 

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES