Normcore : quand trop de banalité tue la banalité

Crédit photo: Catherine Boissy Normcore : quand trop de banalité tue la banalité

C'est Jeremie qui m'a appris en premier ce qu'était le normcore. Au début, j'ai cru à une mauvaise blague. S'habiller plate, vraiment? En fait, être normcore est justement le contraire d'une tendance : s'habiller comme madame tout-le-monde, se fondre dans la masse. Malgré tout, force est d'avouer que ce mouvement a influencé l'industrie de la mode et du coup, nos looks. 

Est-ce qu'il suffit de ressortir nos polars d'après-ski pour être dans le coup? Sûrement pas. Le mouvement se veut plus réfléchi que ça. Pour citer un article de La Presse, il s'agirait de  « trouver la libération dans le sentiment de ne pas être spécial ». En gros, après des années à rechercher l'approbation par les likes sur Instagram et à vouloir être la prochaine star du Web, on aspire à rien de plus qu'être son petit moi ordinaire. Un grain de sable dans le désert, quoi. 

Des preuves que le normcore influence le dress code urbain? En voici six :
1. Le retour des fameuses Birkenstocks
2. Le port des sandales et des chaussures de sports en ville
3. L'apogée de la chaussette blanche
4. L'esthétique du t-shirt uni
5. La recrudessence du crewneck 
6. Le facteur coolness du mom jeans
 


Crédit photo : tendance de mode
 

Personnellement, je ne porterais jamais de chaussettes blanches dans mes sandales parce que c'est un fashion statement en soi. La normalité qui crie « REGARDEZ-MOI! », ça me semble contre-intuitif. Mais malgré tout le buzz autour du normcore, la simplicité du mouvement a de quoi charmer.

En vrac, je vous propose quelques combinaisons gagnantes pour insuffler un peu de normalité à vos looks. 

À la sauce Man Repeller, avec une chemise masculine à fines rayures, un mom jeans et des New Balance grises.
 


Crédit photo : tendance de mode
 
Un t-shirt gris uni, une jupe crayon en jeans et ces Birks blanches (Little Burgundy)
Un t-shirt noir, un jeans noir, une veste en jeans et cette casquette (LB) vissée sur la tête. 
Un polo blanc, un imper K-way noir, un bermuda en jean légèrement oversized et des sandales Nike

Je dis ça, je dis rien parce qu'être normcore, c'est aussi se foutre de son look.

Êtes-vous prêts à intégrer un peu de banalité à votre garde-robe, ou est-ce que l'anti-tendance normcore n'est qu'une autre hérésie fasheeeeeeeun?

Psssttt ! Envoie-ça à ton ami!

PLUS DE NOUVELLES